www.auracan.com

Angoulême 2003 : le programme

Pavillon des Passions Humaines

Après une première conférence de presse au Musée de l'Homme à Paris, ce mardi 10 décembre, les organisateurs du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême avaient convié les journalistes à une présentation de l'événement, ce jeudi 12, à Bruxelles dans le cadre insolite du Pavillon des Passions Humaines. Cet impressionnant bâtiment, dont un mur intérieur est décoré d'une imposante fresque sculptée, est situé dans le Parc du Cinquantenaire, à quelques centaines de mètres des Musées Royaux d'Arts et d'Histoire.

Présidée par François Schuiten, la trentième édition du Festival International d'Angoulême, qui aura lieu du 23 au 26 janvier 2003, s'annonce déjà comme un grand rendez-vous.

Deux expositions rétrospectives prendront place dans la ville charentaise.

L'une mettra à l'honneur l'humour corrosif de Reiser, l'autre le talent graphique de Grzegorz Rosinski. Chacune de ces expositions permettra de découvrir des documents originaux, presque exclusivement inédits.

Rosinski et J-M Thévenet
Grzegorz Rosinski et Jean-Marc Thévenet, le directeur du Festival
François Schuiten et J-M Thévenet
François Schuiten et Jean-Marc Thévenet

Le théâtre d'Angoulême sera investi par François Schuiten, qui a imaginé, avec Benoît Peeters, Claude Renard et Alexandre Obolinski, une mise en scène particulière pour faire de ce lieu un espace de découverte et d'exploration, où se croiseront bande dessinée, audiovisuel, internet et nouvelles technologies.

Pour ce qui est de la partie BD, on pourra découvrir des originaux de Claude Renard dans la partie basse de l'édifice, tandis que les éditions Fremok présenteront leurs oeuvres dans la salle de l'étage.

Quant à François Schuiten, il proposera une série de quelques planches inédites récentes.

Côté international, le pays invité est la Corée du Sud. Cette participation asiatique se déclinera sous la forme d'expositions, d'animations et de spectacles issus de la culture coréenne.

L'Asie sera également présente à travers une exposition inédite des travaux de 23 jeunes dessinateurs vietnamiens originaires de Hanoï.

Le vent dans les Saules, par Michel Plessix

Le monde de Troy envahira l'Espace Jeunesse en servant de décor aux nombreuses animations du lieu. Au programme: jeu de rôle et atelier de dessins.

Particulièrement destinée au jeune public, l'expo "Le Vent dans les Saules" mêlera planches originales et panneaux illustrés dans une scénographie rendant les ambiances et paysages de cette série de Michel Plessix.

L'exposition organisée par l'Ecole Supérieure de l'Image présentera les travaux d'un de ses anciens élèves, à savoir, Nicolas De Crécy.

Alors que les deux derniers volumes de la série paraîtront en janvier, Le Décalogue sera au centre d'une exposition d'originaux et de scènes miniatures issus des 10 tomes, dans une ambiance arabisante.

Les collections du Musée de la Bande Dessinée sont présentées, depuis juillet dernier, sous forme de "Musées Imaginaires de la bande dessinée" à travers 6 espaces organisés derrières des façades monumentales à l'images des grands musées traditionnels (Beaux-Arts, Sciences, Histoire, Histoire naturelle, Ethologie, Art contemporain). Les visiteurs du festival pourront donc profiter de l'occasion pour les découvrir.

Signalons enfin, que Les Requins Marteaux proposeront une nouvelle déclinaison autour leur personnage fétiche avec leur "Musée Ferraille" et que l'adaptation du roman "Une solitude trop bruyante" de l'écrivain tchèque Bohumil Hrabal fera l'objet d'une exposition de planches originales.

Le Festival ne fêtera pas ses 30 ans seul, puisque tous les visiteurs qui auront 30 ans en 2003 (nés entre le 1 janvier et le 31 décembre 1973) bénéficieront de l'accès gratuit à tous les sites pour une journée.

La Ville d'Angoulême inaugurera officiellement, le 23 janvier 2003 à 12h30, la Rue Hergé, en présence des Altesses le Prince Philippe et la Princesse Mathilde de Belgique et de Fanny Rodwell. C'est une artère piétonne de la ville, La Rue Marengo, qui revêtira cette appellation définitivement. Pour l'anecdote, rappelons que Hergé en personne avait inauguré cette même rue, lors de son réaménagement en 1977. L'auteur de Tintin a également été le Président d'Honneur du Festival de 1977 à 1983.

Benoît Peeters
Benoît Peeters

Lire aussi : Angoulême 2003 : les nominés.

Pour plus d'infos : visitez le site officiel du festival

12/12/2002 - source: auracan.com
Copyright Auracan, 2002
Contact : info@auracan.com