www.auracan.com

Une BD pour le Parlement européen

Le Parlement européen - Bruxelles

Depuis 1998, le Parlement européen a entrepris de lancer des campagnes d'information pour permettre de mieux faire comprendre son institution. L'objectif étant de sensibiliser, notamment les jeunes, au rôle du Parlement européen. Une idée a donc germé, en juin 2000, à la Direction Générale de l'Information et des Relations Publiques, celle de créer une bande dessinée axée sur le Parlement européen. Evidemment, il ne fallait pas tomber dans une brochure didactique "emballée" façon BD. Le cahier des charge était d'ailleurs très clair à ce sujet: la bande dessinée doit "présenter le rôle et le fonctionnement du Parlement Européen, en même temps que le rôle et l'activité du député européen, d'une manière à la fois rigoureuse et le moins austère possible, en illustrant l'action législative d'un rapporteur, du Parlement et de ses composantes au fil des étapes les plus significatives de la procédure".

Après un appel d'offre international, c'est le projet de Concerto, une société belge, qui est retenu. A la tête de cette entreprise de communication, on retrouve un manager connu des bédéphiles, puisqu'il s'agit de Rudi Miel, scénariste des Aventures de Charlotte (dessin: André Taymans), et de L'Arbre des deux printemps (dessin: Will & Co).

Les Eaux Blessées, par C. Cuadra, R. Miel et D. David

Le projet est ambitieux et le défi est de taille, car il s'agit d'intégrer une série d'éléments essentiels de la vie du Parlement à travers une véritable histoire. Rudi Miel, épaulé par sa collaboratrice Cristina Cuadra, crée un polar dans l'univers du Parlement européen. Dominique David est choisie pour en assurer la réalisation graphique. Pour elle, c'est une expérience nouvelle, puisque, jusqu'à présent, elle avait toujours assumé le dessin et le scénario de ses histoires (Jimmy Boy, Lipstick).

Le résultat est tout à fait convainquant ! Découpé en 32 planches, "Les Eaux Blessées" nous propose de suivre Irina Vega, une députée européenne, dans une procédure législative liée à la politique de l'eau. Parallèlement à son travail parlementaire, notre héroïne se retrouve au cœur d'une machiavélique machination impliquant de puissantes sociétés chimiques.

Tout a été mis en œuvre pour obtenir une histoire crédible et passionnante. Les décors sont précis et rendent très exactement les lieux du Parlement européen (Bruxelles et Strasbourg) ainsi que leurs abords (on remarquera même la célèbre friterie de la Place Jourdan). Les dialogues ont fait l'objet d'un soin très attentif afin de palier à toute interprétation erronée d'un élément d'information lié à la terminologie politique européenne. Le tout rend parfaitement l'ambiance du Parlement européen.

Un petit lexique précisant différents termes techniques termine l'album.

Cette bande dessinée publiée en 22 langues, bénéficiera d'un tirage total de 1.250.000 exemplaires. La version normale se présente en version brochée, tandis qu'un tirage de tête de 25 000 exemplaires bénéficie d'une couverture cartonnée. Les différentes versions linguistiques seront éditées progressivement au cours de l'année 2003. Les versions française et anglaise sont déjà disponibles gratuitement, notamment à l'Info Point du Parlement européen de Bruxelles, depuis ce mois de janvier.


De gauche à droite :
Cristina Cuadra (scénariste), Rudi Miel (scénariste),
Juana Lahousse-Juàres (Directrice de la Communication du Parlement européen), Alejo Vidal-Quadras Roca (Vice-Président du Parlement européen),
Dominique David (dessinatrice)

Signalons enfin que les auteurs seront présents au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême (23-16 janvier 2003) pour la première présentation internationale de l'ouvrage.

Pour en savoir plus, visitez :

14/1/2003 - source: auracan.com
Copyright Auracan, 2003
Contact : info@auracan.com