www.auracan.com

Angoulême 2003 : une remise des prix sous le signe de la bonne humeur

Alors que Jean-Marc Thévenet assurait seul la présentation des remises de prix les années précédentes, la cérémonie 2003 était placée sous le signe de la bonne humeur avec Philippe Geluck, homme d'humour multimédia par excellence.


Joann Sfar reçoit le prix des Fondateurs

Jacques Ferrandez, Prix France Info de l'Actualité

Guy Delcourt représentant Chris Ware qui se voit décerner le Prix de la Critique et l'Alph'Art du Meilleur Album pour Jimmy Corrigan
Jirô Taniguchi : Prix Canal BD et Alph'Art du Scénario

Raymond Leblanc : Alph'Art d'honneur pour sa contribution au 9e Art

La soirée a démarré par le Prix du Trentenaire, remis par les trois fondateurs du Festival: Francis Groux, Jean Mardikian et Claude Moliterni. Il s'agissait de couronner un auteur prometteur. Le choix de ce prix qui ne sera attribué qu'une seule fois s'est porté sur le très prolifique Joann Sfar. Il gagne, outre un chèque de 6000 €, un superbe pare-feu à roulettes au couleur d'Alfred, le pingouin de Saint Ogan qui était le premier emblème du Festival.

Après une charmante saynète jouée par une école d'handicapés d'Angoulême sur le thème "Tous différents, tous pareils", Fred a remis le prix René Goscinny, doté d'un chèque de 5000 € et d'un trophée en bronze signé Philippe Druillet, à Hervé Bourhis pour Thomas ou le retour du Tabou (Humanoïdes Associés).

Jean-Christophe Ogier a offert une superbe "radio qui ne diffuse que France Info" à Jacques Ferrandez pour le tome 6 de ses Carnets d'Orient (Prix France Info de l'Actualité).

C'est ensuite Guy Delcourt qui est monté sur la scène pour recevoir le prix de la Critique décerné à l'album Jimmy Corrigan de Chris Ware. Il a souligné combien il soufrait avec cet auteur aussi peu reconnaissant du travail de son éditeur... Une note d'humour qui a bien amusé les spectateurs massés dans le Théâtre d'Angoulême.

Christophe Le Bel, représentant des libraires, a fait un long et mortel discours avant de remettre le Prix Canal BD à Jirô Taniguchi pour Quartier Lointain Tome 1 (Casterman).

L'assistance a ensuite suivi l'hommage à Charles Dupuis, récemment décédé.

Jean Solé a présenté les cinq prix décernés aux jeunes talents. L'Alph'Art de la Bande Dessinée Scolaire est revenu à Jean Bastide (20 ans) pour sa remarquable histoire intitulée "Le Ballon". Les 4 autres lauréats sont : Stephen Vuillemin (Ecureuil d'Or du graphisme), la classe maternelle de Madame Bartusiak (Ecureuil d'Or des Techniques Mixtes), Ugo Gouiran Bondu (Ecureuil d'Or du Scénario), Hadrien Moret et Kevin Dupas (Ecureuil d'Or de l'Humour).

La scène a été investie par les jurys des Alph'Art Jeunesse. Les 7-8 ans ont choisi Les Enquêtes de l'Inspecteur Bayard - T12: L'inspecteur chez les Stars de Schwartz et Fonteneau (Bayard Jeunesse). Tandis que les 9-12 ans ont sléctionné Zap Collège T1, Premières Classes (Glénat), de Tehem. Ce dernier en a profité pour remercier ses neveux et nièces qui faisaient partie du jury.

Philippe Geluck est alors descendu de la scène pour y remonter immédiatement afin d'y remettre l'Alph'Art de la communication à la représentante du Parlement européen qui était accompagnée des scénaristes des Eaux Blessées, Rudi Miel et Cristina Cuadra.

Le commissaire de l'exposition consacrée à la bande dessinée coréenne a récompensé Romain Sein (22 ans) avec l'Alph'Art Jeunes Talents.

Le responsable du Phacochère (lauréat en 2002) a remis l'Alph'Art Fanzine à son homologue représentant Rhinocéros contre Eléphant. On notera que les noms d'animaux ont la cote pour ce prix. En 2004, Lapin, Girafe ou Autruche, peut-être...

François Schuiten a récompensé de l'Alph'Art du Premier Album le jeune Matthieu Bonhomme pour L'Âge de Raison (Carabas).

Jirô Taniguchi est revenu sur l'estrade pour recevoir l'Alph'Art du Scénario, toujours pour le premier volume de Quartier Lointain (Casterman). Un beau doublé pour l'auteur japonais !

Quelques mois à l'Amélie de Jean-Claude Denis s'est vu attribué l'Alph'Art du Dialogue et de l'Ecriture. L'auteur par la voix son éditeur (Dupuis) a proposé de s'associer avec le lauréat du Prix du Dessin de manière à faire un véritable bon album.

Frank Giroud a rendu un bel hommage à Franz, décédé le 8 janvier dernier.

Comme il l'avait fait pour Will Eisner en 2002 et pour Greg en 2001, le Festival a décerné un Alph'Art d'honneur à Raymond Leblanc, fondateur des Editions du Lombard, du Journal Tintin et des Studios Belvision. A 87 ans, ce grand Monsieur de l'édition nous a aussi montré ses talents de cascadeur en effectuant une cabriole (heureusement sans gravité) alors qu'il gravissait les marches menant à la scène. L'humour de Philippe Geluck a été d'un grand secours dans cette situation impromptue qui a, un moment, créé la stupeur de l'assistance. Le public a accueilli cette récompense en faisant une standing ovation à cet homme qui a beaucoup apporté à la bande dessinée franco-belge. Au passage, rappelons au Ministre de la Culture que la campagne électorale est terminée et qu'il aurait pu se passer que nous faire un (très) long commentaire sur la contribution future de son ministère au Festival, alors qu'il était sensé remettre ce prix honorifique. La moindre des choses aurait été de saluer le lauréat... plutôt que de faire de l'auto-promo ! Soulignons tout de même son apparente volonté de mieux promouvoir le 9e art. Jean-Jacques Aillagon a en effet déclaré vouloir donner aux auteurs de bande dessinée les mêmes statuts juridiques que ceux accordés aux auteurs classiques.

Les autres Alph'Art sont :
Alph'Art du Dessin: Olivier Supiot pour Le Dérisoire (sc.: Omond - éd. Glénat)
Alph'Art du Meilleur Album: Jimmy Corrigan de Chris Ware
Alph'Art public du Meilleur Album: Titeuf - T9: La loi du Préau, par Zep (Glénat)
Alph'Art Polonais 2003: Le Chat du Rabbin - T1: La Bar-Mitsva, par Joann Sfar (Dargaud). Cet album bénéficiera d'une traduction en polonais.

 

Lire aussi :

28/1/2003 - source: auracan.com
Copyright Auracan, 2002
Contact : info@auracan.com