www.auracan.com

La SF de Jean-François Di Giorgio

Di Giorgio

Jean-François Di Giorgio, le scénariste des séries Shane avec Paul Teng (Le Lombard), Sam Griffith (Humanos) et Bouchon le petit cochon (Casterman) avec André Taymans, publie en avril le premier tome de Mygala. Changement radical de style avec cette série de science-fiction, à paraître en avril chez Nucléa 2, dont Auracan.com a le plaisir de vous faire découvrir des extraits. Afin d'en savoir plus, nous avons contacté le scénariste, qui ne manque ni d'énergie, ni d'optimisme.

Après cinq albums, la série Shane, dessinée par Paul Teng, est terminée. Ce jeune et loyal mercenaire confronté aux difficultés de la vie médiévale ne devrait pas connaître de nouvelles aventures. Mais comme le note Jean-François Di Giorgio, "la porte reste ouverte". Après avoir écrit des séries jeunesses, historiques ou des polars, Di Giorgio aborde désormais le monde de la science-fiction. Cet amateur des romans de Matheson, Dick, Maurice G. Dantec, de films comme Blade Runner, Matrix, Dark city, de mangas tels Akira, Ghosth in the shell, Blood, en semble très heureux : "c'est la toute première fois que j'aborde la science-fiction. J'en suis d'autant plus ravi que c'est, avec le polar, un genre que je dévore depuis que je suis tout gosse. La science-fiction permet de synthétiser certaines angoisses. Il y a beaucoup plus de noirceur dans Mygala que dans Shane !"

Laissons au scénariste le soin de nous présenter sa nouvelle série : "Mygala est une série qui se situe dans un futur proche et où l'on retrouve les thèmes typiques du genre : manipulation de l'humain, dérive de la technologie, perte des repères, paranoïa aiguë, pénétration d'une entité étrangère dans notre univers quotidien, remise en question de la réalité. Mais Mygala c'est aussi une héroïne au caractère un peu moins monolithique qu'il n'y paraît dans ce premier album. Au fil des aventures, on découvrira qu'elle a des failles. Qu'elle peut être touchante aussi…". Quand on lui demande de qualifier le style de son récit, Di Giorgio parle de science-fiction décalée, mais complète vite : "Mygala mélange plusieurs genres, S.F, thriller, fantastique…Et ce n'est pas tout !".

Le premier tome, à paraître en avril, verra un commando des forces spéciales "armé jusqu'au dent, chargé de récupérer le Corzal, l'arme ultime. Mais l'échange tourne mal. La plupart des membres du commando se réveillent à infirmerie. Pire: dans les sous-sols de l'impressionnante base souterraine de Withall, centre scientifique de recherche de technologie militaire, le Corzal semble s'être mystérieusement libéré et contamine tout le personnel en plongeant la base dans un délire meurtrier que rien n'arrête". Mygala, agent des forces spéciales, devra tenter de l'arrêter…

Extrait de Mygala T1.

Prévue en quatre tomes, cette série est mise en image par Fred Genet, un ancien élève de Di Giorgio. En effet, parallèlement à l'écriture, le scénariste donne des cours au Centre Belge de la Bande Dessinée de Bruxelles. Témoignage du prof : "Humainement, Fred est quelqu'un de très chouette. Professionnellement, il sait très bien restituer le climat d'angoisse dans lequel baignent certaines scènes, sans verser dans le "gore". Il a bien compris que le dessin est au service du scénario. Son désir de progresser est très stimulant." Les deux auteurs sont d'ailleurs voisins, ce qui leur permet de travailler souvent ensemble. "Scénariste, c'est un métier de solitaire, j'ai besoin d'échanges d'idées". Pour l'anecdote, sachez également que Jean-François Di Giorgio et Fred Genet sont les coloristes d'Intox, le polar que Gilles Chaillet s'apprête à publier chez Glénat en compagnie du dessinateur Mangin.

Découvrez en avant première une planche de Mygala.

Découvrez la planche 20 de Mygala

Images inédites © Di Giorgio, Fred Genet, Nucléa2

17/03/2003 - source: auracan.com
Copyright © Auracan, 2002
Contact : info@auracan.com