www.auracan.com

Grande exposition Giraud-Moebius à Liège

Jean Giraud

Quelques heures avant l’inauguration officielle, Jean Giraud affrontait les journalistes, ce samedi 15 novembre, sur le lieu même de la grande exposition rétrospective qui lui est consacrée à Liège. Liège est une ville toute symbolique pour le dessinateur de Blueberry, puisque le scénariste de la série, Jean-Michel Charlier y est né et y a vécu. Ce n’est pas sans nostalgie que le dessinateur revenait dans la principauté où l’aventure avait commencé, il y a près de 40 ans.

Comme celle consacrée à Enki Bilal en 2001, cette exposition a été mise sur pied par l’association Marielle Org Events. Ce qui est déjà un gage de qualité.

Non loin de la Place Saint-Lambert, elle se situe dans ce qu’on appelle le Grand Manège de la Caserne Fonck. Ces anciens bâtiments militaires abritent également l’exposition Simenon. L’entrée est accessible par la rue Ransonnet, en face de la Caserne des pompiers.

C’est un portrait géant de Blueberry qui accueille le visiteur dès son entrée. A gauche, alors qu’un écran de télévision diffuse un reportage sur la vie quotidienne de l’auteur, ce sont les 35 premières planches originales de O.K. Corral, la dernière aventure du célèbre Mister Blueberry, qui sont offertes à la vue des visiteurs. Cerise sur le gâteau, les planches 2, 3 et 4 dans une première version inédite sont visibles un peu plus loin. Dans cette partie consacrée à Jean Giraud, on trouve de nombreuses et très belles illustrations en couleurs, réalisées à l’aquarelle, à l’acrylique, ou à l’ordinateur. D’un autre côté, un téléviseur revient d’ailleurs sur les techniques de mise en couleur par ordinateur. On peut aussi admirer des planches plus anciennes datant des années 70 et même une œuvre de jeunesse de 1955 qui laissait difficilement présager l’évolution graphique du jeune Giraud. On s’amusera des quelques pages de roman-photo mettant en scène Goscinny et Charlier.

Après un « rez-de-chaussée » Giraud, le visiteur est emmené vers un second espace surélevé, où prend place le deuxième volet de cette grandiose expo. On y découvre la seconde face de l’auteur. Elle propose un très large panel de l’œuvre de Moebius. Plus surprenante que la première partie, elle offre aussi plus de richesse et de diversité. Ainsi des planches issues de ses réalisations les plus connues côtoient des illustrations très variées, des peintures abstraites, des travaux pour le cinéma (Willow, Le 5e élément, Abyss)… En bout de l’espace, quatre écrans font face à un buste au regard inquiétant, ils illustrent par l’image ses collaborations avec le 7e Art.

Si le fan sera comblé par les quelques trois cents œuvres exposées, quasiment toutes originales, cette exposition est à même de séduire un très large public amateurs de belles images et pas seulement les bédéphiles. Un rendez-vous à ne pas manquer !

 

 

Visible du 16 novembre au 19 décembre et du 24 décembre au 31 décembre 2003, au Grand Manège de la Caserne Fonck (2 rue Ransonnet) à Liège.

Ouvert du lundi au jeudi de 10h à 18h, les vendredi et samedi de 10h à 20h, le dimanche de 14h à 18h.

Entrée : 4 € / étudiants : 2 €.

Visites guidées à 10h, 11h, 13h30 et 14h30, pour les écoles (5 € / pers., entrée comprise - réservations : Sandrine Mairiaux +32 (0)4 341 63 52).

Site Web : http://www.moebius.be.tf

Photo de Jean Giraud / Moebius © Jean-Luc Martou

A voir aussi : notre reportage Web TV

18/11/2003 - source: auracan.com
Copyright Auracan, 2003
Contact : info@auracan.com