www.auracan.com

De l’écran à la bulle : l’imaginaire d’Edgar P. Jacobs

Du 31 mars au 6 avril 2004, une superbe rétrospective cinématographique est proposée au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris. L’occasion de découvrir de superbes films ayant inspiré Edgar P. Jacobs

Le créateur de Blake et Mortimer Edgar P. Jacobs aurait eu cent ans le 30 mars 2004. Pour fêter cet anniversaire, le Centre Wallonie-Bruxelles et le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême proposent un cycle exceptionnel de films qu’il aimait et qui l’ont inspiré dans la création de ses bandes dessinées. D’autres films, qui explorent les bas-fonds de Londres ou de Vienne, rappellent aussi l’ambiance de certains de ses décors. Cette semaine est l’occasion de voir ou de revoir des classiques du cinéma. Les films muets sont accompagnés au piano par des élèves et des professeurs de la classe d’improvisation au clavier du Conservatoire de Paris.

Benoît Mouchart, délégué artistique du FIBD

Edgar P. Jacobs

Programme

Mercredi 31 mars à 18h30

Le Cabinet du Docteur Caligari (Das Kabinett des Doktor Caligari)
de Robert Wiene (1919 – 1h18 – 18 i/s)

Scénario : Carl Meyer, Hans Janowitz. Images : Willy Hameister. Décors : Hermann Warm, Walter Röhrig, Walter Reinmann. Avec : Werner Krauss, Conrad Veidt, Friedrich Feher, Lil Dagover, Hans H. Von Twardowski, Rudolf Lettinger.
Distribution France : Films sans Frontières.

Accompagnement au piano.

Mercredi 31 mars à 20h30 / Jeudi 1er avril à 18h30

King Kong
de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack (1933 – 1h40 – N/B – vostf.)

Scénario : M.C. Cooper, Ruth Rose, James A. Creelman, d’après une idée d’Edgar Wallace. Images : Eddie Linden, Vernon Walker, J.O. Taylor. Décors : Willis O’Brien, Carroll Clark, Al Herman. Musique : Max Steiner. Montage : Ted Cheeseman. Producteur : Merian C. Cooper (RKO). Avec : Fay Wray, Bruce Cabot, Robert Armstrong, Frank Reicher, Sam Hardy, Noble Johnson, James Flavin.
Distribution France : Théâtre du Temple.

Sur le point de partir en expédition, des cinéastes engagent une actrice au chômage, Ann Darrow. En cours de route, l’un d’eux, Denham, a prévu de gagner une île mystérieuse de l’océan Indien où il espère trouver un monstre qui fera de son film un évènement. A peine ont-ils débarqué que les indigènes s’emparent de la jeune femme pour l’offrir en sacrifice au roi King Kong...

Jeudi 1er avril à 20h30 / Mardi 6 avril à 18h30

Le Troisième homme (The Third Man)
de Carol Reed (1949 – 1h34 – N/B – vostf.)

Scénario : Carol Reed et Graham Greene, d’après une histoire de Graham Greene. Images : Robert Krasker. Décors : Vincent Korda, Joseph Bato. Musique : Anton Karas. Montage : Oswald Hafenrichter. Producteurs : Alexander Korda et David O. Selznick. Avec : Joseph Cotten, Alida Valli, Orson Welles, Trevor Howard, Ernst Deutsch.
Distribution France : Théâtre du Temple.

A Vienne, à l’heure de la guerre froide. Un romancier américain, Holly Martins, cherche à savoir comment un de ses amis, Harry Lime, qui l’avait invité pour un séjour, est mort.

Vendredi 2 avril à 18h30

L’Opéra de quat’sous (Die Dreigroschenoper)
De Georg Wilhelm Pabst (1931 – 1h51 – vostf)

Scénario: Leo Larna, Ladislaus Vajda, Béla Balasz, d’après la pièce de John Gay L’Opéra des gueux et l’opéra de Bertolt Brecht et Kurt Weill. Images : Fritz Arno Wagner. Décors : Andrei Andreiev. Musique : Kurt Weill. Montage : Henri Rust. Producteur: Seymour Nebenzahl (Warner Bros – First National, Tobis, Nero Films). Avec : Rudolf Forster, Carola Neher, Fritz Rasp, Valeska Gert, Lotte Lenya, Ernst Busch.
Distribution France: Connaissance du Cinéma.

Dans les rues londoniennes de 1900, un bonimenteur raconte l’histoire de Mackie, le roi des bandits de la ville. Celui-ci séduit et épouse Polly Peachum, la fille du roi des mendiants. Furieux, le père de la mariée lance des hordes de miséreux dans les rues de la capitale en liesse à l’occasion du couronnement de la reine.

Vendredi 2 avril à 20h30

L’Homme qui rit (The Man who laughs)
De Paul Leni (1928 – 1h56 – N/B – vostf.)

Scénario : Paul Leni, d’après Victor Hugo. Images : Gilbert Warrenton. Montage : Edward Cahn, Maurice Pivar. Avec : Conrad Voidt, Mary Phibin, Olga Baclanova, George Siegmann, Brandfon Hurst.
Distribution France : Films sans Frontières.
Accompagnement au piano.

En Angleterre, à la fin du XVIIè siècle, le roi Jacques II fait exécuter son ennemi Lord Clan-Charlie, et vend son fils Gwynphaine aux trafiquants d’enfants, « les comprachicos ». L’enfant qui a été défiguré (la bouche fendue d’un rictus permanent) s’enfuit et sauve du froid un bébé aveugle, Dea. Ils sont recueillis par Ursus, un forain vivant dans une roulotte en compagnie d’Homo le loup. Les années passent. Gwynphaine, baptisé « l’Homme qui rit », est un célèbre comédien ambulant. Il est amoureux de Dea, devenue une belle jeune fille, qui ignore sa difformité.

Samedi 3 avril à 18h30

Les hommes le dimanche (Menschen am Sonntag)
de Robert Siodmak et Edgar Ulmer (1929 – 1h14 – muet)

Scénario : Billy Wilder, Fred Zinnemann, d’après une idée de Curt Siodmak. Images : Eugen Schüfftan. Avec : Brigitte Borckert, Christel Eklers, Annie Scheyer, Wolfgang von Walterschauser, Erwin Splettstösser.
Distribution France : Connaissance du cinéma.
Accompagnement au piano.

Deux couples de Berlinois passent un dimanche à flâner et à flirter. Leur déambulation les conduit jusqu’aux forêts en lisière de la ville.

Samedi 3 avril à 20h30 / Lundi 5 avril à 18h30

Le Dernier des hommes (Der lezte Mann)
de Friedrich Wihelm Murnau (1924 – 1h17 – N/B)

Scénario : Carl Meyer. Images : Karl Freund. Décors: Robert Herlth, Walter Röhrig. Avec : Emil Jannings, Maly Delschaft, Hans Unterkirscher, Georg John.
Distribution France : Films sans Frontières.
Accompagnement au piano.

Le portier d’un palace, fier de sa fonction et de son uniforme, est jugé trop vieux et se retrouve « monsieur pipi » au sous-sol. Humilié, il songe au suicide. Grâce à un héritage providentiel, il devient un client millionnaire et goguenard du palace.

Lundi 5 avril à 20h30

La Rue sans joie (Die freundlose Gasse)
de Georg Wilhelm Pabst (1925 – 2h – vostf.)

Scénario : Will Haas, d’après la nouvelle de Hugo Bettauer. Images : Guido Seeber, Curt Oertel. Décors : Hans Sohnle, Otto Erdman. Avec: Greta Garbo, Asta Nielsen, Valeska Gert, Werner Krauss, Einar Hanson.
Distribution France : Connaissance du Cinéma. Accompagnement au piano.

Les destins de deux femmes, Greta et Marie, à Vienne en 1920. La première, fille entretenue qui a commis un crime d’amour pour un homme d’affaires sans scrupules, finira sur le trottoir. La seconde, fille d’un fonctionnaire ruiné, échappera à la prostitution grâce à l’amour qu’elle trouve auprès d’une jeune Américain oeuvrant pour la Croix Rouge.

Mardi 6 avril à 20h30

Le Monde perdu (The lost world)
de Harry O. Hoyt et Willis H. O’Brien (1925 – 1h32 – version complète restaurée en numérique).

Scénario : Marion Fairfax, d’après le roman d’Arthur Conan Doyle. Images : Arthur Edeson. Montage : George McGuire. Effets spéciaux: Willis H. O’Brien et Marcel Delgado. Avec : Wallace Beery, Lewis Stone, Bessie Love, Lloyd Hughes, Alma Bennett, Arthur Hoyt, Margaret McWade. Production : First National Pictures Inc.
Distribution France : Lobster Films.
Accompagnement au piano.

Le professeur Challenger part à la recherche d’une vallée préhistorique au Brésil. Il tente de persuader ses collègues de retourner avec lui en Amérique du Sud, là où le professeur a découvert que vivent des dinosaures. Résistant aux dangers et bravant la mort, Challenger rentre à Londres avec un brontosaure capturé vivant. Le monstre s’échappe et sème la panique en dévastant tout sur son passage.

Renseignements pratiques

Centre Wallonie-Bruxelles
46, rue Quincampoix – 75004 Paris
Renseignements : +33 (0)1.53.01.96.96.
Métro : Châtelet - Les Halles ou Rambuteau
Entrée : 4 €. Tarif réduit : 2,5 €

Visuels : droits réservés.
Recherche iconographique : Brieg F. Haslé

18/3/2004 - source: FIBD
Copyright Auracan, 2004
Contact : info@auracan.com