5
www.auracan.com

Alain Robet - 20 ans de bande dessinée

Du 18 janvier au 11 février 2005, la Mairie de quartier de Saint-Marc à Brest présente une exposition rétrospective revenant sur les vingt années de carrière d'Alain Robet, dessinateur de bande dessinée.

Né à Brest en avril 1963, Alain Robet grandit rue Vauban, dans le quartier de Recouvrance. Fils d'un marin de commerce, le jeune garçon découvre très vite l'univers de la marine, un monde qui le marquera profondément. En parfait autodidacte, il publie dès 1984 sa première bande dessinée. Cette « Légende de la fondation de Plounéventer » a été tirée à seulement 84 exemplaires !

Dès l'année suivante, installé à Rouen où il suit des études de droit, Alain Robet y crée le fanzine « Café noir » avec quelques amis. Rapidement, ces amateurs passionnés deviennent des pros. Ce fanzine, proposant courts récits, actualités et interviews de grands noms du 9 e art, remportera en janvier 1989 le très prisé « Alph'Art Fanzine » du Festival international de la BD d'Angoulême. A Rouen, Alain Robet fait partie d'une nouvelle génération émergente de jeunes auteurs. La plupart d'entre eux oeuvrent aujourd'hui chez les plus grands éditeurs. Très vite, par le hasard des rencontres et des opportunités, notre dessinateur enchaîne, dans un style didactique et documenté, des histoires des villes en bande dessinée, un genre très en vogue à la fin des années 1980 : « Lorient » (1988), « Rouen » (1989), « Evreux » (1992), « Vannes » (1994), « Brest » et « Quimper » (1996). La plupart de ces ouvrages ont été épuisés quelques semaines après leur publication.

Tout en dessinant diverses courtes histoires publiées dans les pages de fanzines comme « Sapristi » et « Café noir », ou de magazines professionnels comme « Jet » et « Hello BD », Alain Robet adapte en bande dessinée, pour les éditions du Lombard, un roman d'aventure de la célèbre collection des « Signe de Piste » (« Les Compagnons de la Loue », 1991) avant de rejoindre les éditions Glénat où il signe, sur des scénarii du prolifique Patrick Cothias, « Le Chevalier, la mort et le diable » (1999-2001), série parallèle à la saga best-seller « Les 7 Vies de l'Epervier ». Malgré un troisième opus entièrement dessiné, réalisé sur un co-scénario de Patrick Cothias et Dominique Robet, la série sera définitivement interrompue par l'éditeur pour d'obscures raisons éditoriales.

En 2003, au sein des pages du magazine en langue bretonne « Meuriad », sur des récits imaginés par son épouse Dominique, Alain Robet illustre, dans des registres graphiques très variés, une dizaine d'histoires fantastiques, avant de publier en 2004 « Christophe Colomb », une biographie bédessinée du célèbre navigateur. Retrouvant son épouse Dominique au scénario, il s'apprête à lancer en avril 2005 le premier tome d'une nouvelle série historique : « Gabrielle Baubriand », récit aventureux d'une séduisante femme corsaire…

L'exposition présentée à la Mairie de quartier de Saint-Marc, riche d'une cinquantaine de planches originales, propose un long itinéraire parcourant la carrière de ce dessinateur réaliste. A travers une douzaine d'étapes graphiques évoquant vingt années de création, le visiteur y découvrira l'art et la manière de signer une œuvre autonome. Celle d'un dessinateur confirmé.

« Alain Robet - 20 ans de bande dessinée »
Exposition organisée par l'association Artitude, proposée et présentée par Brieg Haslé, journaliste BD
Mairie de quartier de Saint-Marc, 29200 Brest - Vernissage le jeudi 20 janvier, 18 heures
du 18 janvier au 11 février 2005, de 14h30 à 18h, sauf les dimanches, lundis et jours fériés

La nouvelle série "Gabrielle Baubriand" d'Alain et Dominique Robet (éditions EP - Emmanuel Proust) sera présentée en avant-première au Festival Livre & Mer, le rendez-vous littéraire du monde maritime, un événement dont Auracan.com est partenaire. Festival Livre & Mer : 15, 16 & 17 avril 2005
http://www.salondulivremaritime.com
11/1/2005 - source: auracan.com
Copyright © Auracan, 2005
Contact : info@auracan.com