www.auracan.com

Patrice Pellerin : Révélations !

Patrice Pellerin dans son atelier (c) Brieg Haslé
Patrice Pellerin dans son atelier

Avec les Larmes de Tlaloc , sixième chapitre de l'Epervier (Dupuis), Patrice Pellerin achève un récit entamé il y a dix ans. Aventures, complots et sentiments sont au programme d'un album qui nous emmène de la Guyane à la Bretagne…

Cap à l'Ouest ! « Avec ce sixième tome, je boucle enfin le premier cycle, confie Patrice Pellerin. Je reviens au début, les personnages retrouvent les lieux où tout a commencé ». Ainsi, après ses aventures guyanaises, Yann de Kermeur revient là où tout avait débuté : sur les terres du manoir de Kermellec, à la pointe occidentale de la Bretagne, là où l'Epervier était tombé dans les rouages d'un inextricable complot fomenté par le meurtrier du vieil aristocrate qui l'avait élevé. A Cayenne, alors que ses ennemis, l'infâme marquis de La Motte et le cupide vicomte de Villeneuve, tentent toujours de découvrir le fabuleux trésor du comte de Kermellec, Yann est en bien fâcheuse posture. Les fers aux pieds, notre corsaire risque sa tête. Seule la fuite, en compagnie de la belle Agnès, dépositaire du carnet permettant de retrouver le trésor tant convoité, devrait lui permettre de prouver son innocence… En digne disciple du grand Jean-Michel Charlier avec qui il débuta en bande dessinée en animant deux tomes de la saga de piraterie Barbe Rouge, Pellerin a retenu la leçon. Aventures, rebondissements et révélations sont au programme de cet album où l'auteur s'offre même le luxe de développer son récit sur huit planches supplémentaires. Sans dévoiler plus avant l'intrigue de cet épilogue, l'auteur nous promet quelques surprises. Et il n'est pas certain que tous les personnages en réchappent…

Nouveau cycle à l'horizon

L'Epervier - T6

Mais que les amateurs se rassurent, fin de cycle ne signifie pas fin de série. Débordant d'idées et d'envies, Patrice Pellerin prépare d'ores et déjà un second cycle. « Je vais essayer d'écrire un autre type d'histoire. Il s'agira probablement d'une aventure plus historique. Nous y retrouverons des personnages qui ont réellement existé, comme Louis XV par exemple, mais je tiens à ne pas tomber dans le piège de la BD historique avec un grand H ». Des lambris du château de Kerjean, dans la campagne finistérienne, aux dorures du château de Versailles, du port de Brest aux ruelles de Québec, Yann de Kermeur s'apprête à repartir à l'aventure. « Je tiens à ce que la série reste maritime, précise l'auteur. Yann, après son passage à Versailles, va se rendre au Québec. A priori, l'histoire se déroulera en parallèle, avec une action en France, et une autre au Québec, à la différence du premier cycle qui était construit de façon linéaire où nous n'avions qu'à suivre le héros. » Considéré, à juste raison, comme un dessinateur maritime hors pair, Pellerin n'a de cesse de reconstituer ce 18 e siècle disparu : « J'ai envie de montrer des scènes que je n'ai pas dessiné, comme des batailles navales, d'autres scènes de port, de plus gros bateaux… Bref, je vais encore me faciliter la tâche ! » En attendant de découvrir la Mission , premier volet de ce nouveau cycle de quatre tomes, ce terrien amoureux de la mer prépare pour la fin de l'année un ouvrage hors série où nous découvrirons illustrations et séquences inédites en bande dessinée. Ces Archives secrètes s'inscriront sûrement dans la définition que Patrice Pellerin donne de son travail : «  Le fait d'écrire des histoires classiques me permet de mener en bateau le lecteur, au propre comme au figuré. »

Article initialement paru dans le n°81 dans « La Lettre de Dargaud ». © Brieg Haslé – La Lettre – 2004.
Photos © Brieg Haslé


24/1/2005 - source: auracan.com
Copyright © Auracan, 2005
Contact : info@auracan.com