www.auracan.com

Les riches grimoires de Pierre Dubois

Les amateurs de récits fantastiques et d'univers peuplés d'elfes, de lutins et de fées le savent depuis longtemps : Pierre Dubois est un grand connaisseur de contes et légendes. Le Grimoire du Petit Peuple , une trilogie qu'il vient d'inaugurer chez Delcourt, lui permet de nous présenter une étonnante encyclopédie des contes en bande dessinée.

Tout à la fois journaliste de radio et de télévision, scénariste de feuilletons et de bandes dessinées (Caïrn avec Jérôme Lereculey, Petrus Barbygère avec Joann Sfar, Red Caps et Les Lutins avec Stéphane Duval) et auteur d'ouvrages thématiques fort remarqués aux éditions Hoëbeke (L'encyclopédie des Lutins , L'encyclopédie des Elfes , L'encyclopédie des Fées), le truculent Pierre Dubois, « spécialiste des choses du petit monde », se passionne depuis toujours pour le merveilleux. Comme il s'amuse à le faire, rappelons cette citation de Gaston Bachelard : « Les êtres cachés et fuyants oublient de fuir quand le poète les appelle par leur vrai nom ». C'est exactement à quoi Pierre Dubois s'attache depuis son enfance, histoire de pouvoir, justement, les rencontrer et mieux les connaître.

En compagnie d'une bien jolie équipe de dessinateurs, notre elficologue devient le conteur de courts récits où merveilleux et fantaisie font la part belle à ces drôles d'histoires qui « réenchantent le monde ». Esprits de cette nature qui nous entoure depuis toujours, et que l'homme moderne a trop tendance à oublier, les elfes, les lutins et les fées sont les compagnons de l'imaginaire d'un auteur qui désire nous faire franchir la frontière du « monde mystérieux », celui que l'on ne voit pas de prime abord, celui que peuplent ces petits êtres merveilleux… Le premier volet de la trilogie imaginée par Pierre Dubois s'intitule Le Crépuscule , « car c'est une frontière, un lieu de passage » nécessaire pour atteindre le monde des êtres fuyants et fugaces qui nous accompagnent et nourrissent notre imagination. Révélateur de vieilles histoires, narrateur de récits qu'il récolte depuis des années au sein de vieux bouquins ou lors de ces incessants voyages en Bretagne, en Irlande ou en Ecosse, Pierre Dubois ne pouvait rêver meilleurs interprètes graphiques. Alors qu'Emmanuel Civiello imagine les dessins de couvertures, Etienne Le Roux illustre les pages de transition mettant en scène notre conteur, Gradimir Smudja, Laurent Cagniat, Thomas Labourot et Hervé Tanquerelle participent au premier opus. Tous, à leur manière, apportent aux récits de Dubois une dimension irréelle qui sied, à merveille, aux histoires racontées : récit initiatique du Veilleur du Crépuscule , pacte diabolique de Bad John avec le Spunkie , amour tragique de la jeune Kittie dans Jack in the green , rêve éthylique de Diarmid Bawn et les Fir Darig , démence sexuelle de la goule Muzayyara

La Forêt , prochain volet de la trilogie, sera disponible dès le mois de mars. Pierre Dubois y présentera également cinq contes, illustrés cette fois par Dominique Bertail, Gàjic, Jérôme Lereculey, Thierry Ségur et Jean-Emmanuel Vermot-Desroches. Le troisième tome, Les Tavernes (car « c'est là que se racontaient ces histoires »), paraîtra en septembre. D'ici là, bonnes veillées…

Article initialement paru dans le n°81 de « La Lettre de Dargaud ». © Brieg Haslé – La Lettre – 2004.
9/2/2005 - source: auracan.com
Copyright © Auracan, 2005
Contact : info@auracan.com