Auracan » Indiscretions » Angoulême 2006 : dîtes 33 !

Angoulême 2006 : dîtes 33 !

Un Président chasse l'autre : après Zep, c'est Wolinski qui présidera la 33e édition du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême qui se tiendra dans la ville du 26 au 29 janvier 2006.

Une présence hors-murs constante

De plus en plus, on a pu constater que le FIBD sortait des murs d'Angoulême pour proposer expositions et animations dans d'autres lieux : Le Monde de Zep au Jardin d'Acclimatation à Paris (jusqu'au 31 mars 2006), expositions dans le métro parisien depuis décembre 2005, Jules Vernes, images d'un imaginaire à Nantes en novembre, Concert de dessins au festival de Lausanne en septembre, expo Dave Cooper au centre culturel canadien à Paris, et exposition Pratt à la Foire du Livre de Bruxelles, en mars... De quoi offrir une belle visibilité au neuvième art et à ses acteurs, toute l'année.

Des rencontres

Comme chaque année, le festival propose son lot de rencontres avec des auteurs de renom. En 1h à 1h30, il vous est proposé une immersion au cœur même du processus de création, par l'entremise du témoignage personnel de grands auteurs. Pour cette édition, on notera notamment la présence de l'Américain, Mike Mignola (Hellboy), de Enki Bilal (trilogie Nikopol), du duo Dupuy & Berbérian (Mr Jean), de Derib et Job (Yakari), Midam (Kid Paddle)... Trois types de rencontres sont proposés à l'Espace Franquin : les Rencontres Internationales (Salle Buñuel), les Rencontres Littératures Pirates (Salle Mélies), et les Rencontres Junior.

Deux tables rondes sont également organisées dans l'espace forum Zapping BD : le vendredi soir avec Christophe Arleston et Didier Tarquin (Lanfeust), le samedi soir avec Philippe Buchet et Jean-David Morvan (Sillage).

Des expositions

Comme de coutume, le Président aura son expo. Le festival nous conviera donc à parcourir une grande exposition monographique consacrée à Georges Wolinski. Outre son parcours dans la bande dessinée (Hara-Kiri, Charlie Mensuel) et la presse (Paris Match, Le Journal du Dimanche, l'Humanité..), on y découvrira quelques raretés : dessins d'enfance, croquis de jeunesse, tableaux à l'huile, extrait de dessin animé non abouti (Le Pays Beau, de Martin Baschet).

Buzzelli
© Guido Buzzelli

L'expo de l'invité du Président mettra en lumière l'œuvre de l'auteur italien Guido Buzzelli (décédé en 1992), découvert par le public français en 1970 dans les pages de Charlie Mensuel. A voir au CNBDI du 26 janvier au 28 mai 2006.

Dans la foulée de 2005, qui célébrait le centenaire de la disparition de l'auteur de "Vingt Milles Lieues sous les Mers", Jules Verne, images d'un imaginaire rend compte des réminiscences engendrées par l'écrivain dans la bande dessinée, dans les oeuvres d'auteurs comme Tardi, Alex Raymond, Alan Moore, Winsor Mc Cay, Edgar P. Jacobs, André Franquin, Andreas, Jean-Claude Forest, François Schuiten... Une quinzaine de créations, réalisées spécialement pour l'occasion, seront également présentées dans le cadre de cette exposition.

Les enfants de 8 à 12 ans seront probablement séduits par la surprise-party mise en place par le magazine Capsule Cosmique. Peu de planches, mais une expo très ludique, avec des marionnettes, des spectacles, des dessins animés... Le tout décliné dans l'esprit du magazine BD des éditions Milan.


© Kotobuki Shiriagari

Dave Cooper avait été la très bonne surprise du festival 2005. Cette année, le FIBD nous propose de découvrir un autre artiste méconnu: Kotobuki Shiriagari, un étonnant auteur japonais.

45 planches issues des crayons d'une quinzaine de créateurs finlandais emmenés par Matti Hagelberg, mettront en lumière sur une bande dessinée méconnue. Ce Soleil de minuit finlandais sera prolongé par une grande soirée electro animée par le DJ Jori Hulkkonen, venu expressément de Finlande pour l'occasion, le samedi 28 dans les grands salons de l'hôtel de ville.

De Pilote à Poisson Pilote donne à voir des "tandems créateurs" où les "anciens" de Pilote portent un regard sur les "nouveaux" de Poisson Pilote et vice versa. Cela engendre des duos intéressants : Fred-Sfar, Giraud-Blain, Gotlib-Larcenet, Madnryka-Trondheim, Lauzier-Sattouf, Christin-Vehlmann.

Peur(s) du Noir est une exposition collective et transversale, réunissant 11 grands noms de la BD et de l'image ( Blutch, Charles Burns, Marie Caillou et Romain Slocombe, Pierre Di Sciullio, Dupuy & Berbérian, Lorenzo Mattotti et Jerry Kramsky, Richard McGuire et Michel Pirus) sous la direction d'Etienne Robial. Elle explore le processus de création du film d'animation éponyme. Visible au CNBDI du 26 janvier au 31 août 2006.

Des concerts de dessins


Le concert de dessins © FIBD

Inaugurée lors de la précédente édition, sous l'impulsion de Zep, les concerts de dessins reviennent. Pour rappel, ces concerts permettent au public d'assister à la réalisation en direct d'une bande dessinée, sur base d'un scénario écrit au préalable. Et ceci sur un fond musical original joué en live. Parmi les auteurs, on devrait retrouver Zep, Dupuy & Berbérian, Tanquerelle, Blutch, Chausy... Rendez-vous au Théâtre d'Angoulême les 27 et 28 à 19h, le 29 à 14h.

Des projections cinématographiques


© FIBD

Entre 4 planches est un court-métrage de fiction réalisé par l'équipe des Requins Marteaux, et produit par le Festival International de la BD. Il nous entrainera dans l'univers impitoyable de la bande dessinée. Ces mêmes Requins Marteaux avaient présenté en 2003 une exposition exceptionnelle intitulée le Musée Ferraille.
Séances au théâtre d'Angoulême, le 27 et le 28 à 11h et 17h, le 29 à 11h.

Des chapiteaux disséminés dans la ville

L'espace du Champ de Mars étant en travaux, les bulles seront disséminées dans la ville à des endroits différents des années précédentes. La cité des éditeurs s'étendra autour de l'hôtel de ville, sur la Place New York et sur la Place des Halles. L'espace mangas prolongera cette cité du côté du Théâtre d'Angoulême en direction des remparts. L'espace BD Alternative (fanzines et petits éditeurs indépendants) se placera aux environs de la Maison des Auteurs dans l'avenue de Cognac.

En marge du festival

Bon nombres d'animations sont également organisées dans la ville en marge du festival. Difficiles de les citer toutes, on notera cependant: La Ménagerie, le jardin imaginaire de la BD, et Cases et Hiéroglyphes, au CNBDI, Coconino World, un monde d'images au beau milieu du web à l'espace Massigny (11 rue Saint Etienne), La manufacture des images à La Maison des Auteurs, Choco Creed à la CCI (place Brouillaud), Tibet fête les 50 ans de Ric Hochet à la cathédrale d'Angoulême, India Dreams à l'Office du Tourisme...

 

Notre équipe sera bien entendu sur place pour vous proposer des articles et reportages sur cet événement majeur de la bande dessinée. Et ce tout au long des quatre jours.

Partager sur FacebookPartager
Marc Carlot

Plus d'info sur : www.bdangouleme.com

17/01/2006 - source : FIBD