Auracan » Indiscretions » Une fête nationale sous le signe de Tintin

Une fête nationale sous le signe de Tintin

La Place Poelart

Le 21 juillet, jour de la fête nationale belge, était aussi le deuxième jour du Tintin Festival. Plusieurs activités tintinesques avaient donc été préparées pour égayer les rues de la capitale belge sous le signe du héros d'Hergé.

LA COURSE DE CAISSES À SAVON

A quelques centaines de mètres du Palais Royal, de drôles de véhicules s'élançaient dans la descente allant de la Place Royale jusqu'au Mont des Arts. Même si la majorité des caisses à savon n'avaient aucun rapport avec Tintin ou la bande dessinée, quelques-uns rappelaient tantôt Quick et Flupke, Tintin, Gaston Lagaffe, le Professeur Tournesol, ou encore la fusée lunaire.
La caisse à savon de Quick et Flupke La voiture de Gaston

LES TRÉSORS RESTAURÉS

La seule exposition du festival Tintin était consacrée à la restauration des planches originales et autres originaux de la collection Hergé. L'objectif était de montrer une facette méconnue du travail de la Fondation Hergé. Papier jaune, déchiré, souillé, adhésif jauni… Autant de cause de dégradation de l'original.

Une dizaine de planches et dessins, extraits de Tintin au Pays des Soviet , du Trésor de Rackham Le Rouge et de Tintin au Tibet , était visible dans cette exposition. On regrettera néanmoins qu'elle n'était accessible que ce 21 juillet et pas durant toute la durée du Festival. Nick Rodwell justifie ce choix : « J'ai lu dans une biographie sur Miro que l'expo qui a lancé cet artiste est une exposition à Barcelone, qui a duré trois heures, entre minuit et trois heures du matin. Tous les gens branchés, tous les gens nécessaires, étaient présents. Le fait de limiter la durée de l'expo la rend encore plus importante. Cela crée l'événement et suscite l'intérêt. »

TINTIN ET LA MOBILITÉ

La place Poelart, au pied de l'imposant Palais de Justice, était envahie par divers véhicules : le symbolique tram 33, un wagon citerne de Loch Lomond (la marque de Whisky préférée du Capitaine Haddock), une fusée lunaire, un avion, le sous-marin en forme de requin, une moto de marque FN et une série de magnifiques voitures semblables à celles utilisées par Tintin dans ses aventures. Cette exposition préfigure celle qui sera présentée par la FEBIAC durant le Salon de l'Auto en janvier 2006.

LE RALLYE TINTIN

Parti du Parc du Cinquantenaire, le Rallye Tintin se terminait sur la Place Poelart. Près de quarante participants avaient sorti leur voiture ou moto de collection pour défiler dans les rues de Bruxelles. Leur point commun : Tintin bien sûr ! Il fallait, en effet, avoir un véhicule figurant dans les albums de Tintin pour participer à ce rallye. Mercedes, Jaguar, Porsche, Citroën, Alfa Romeo, MG, FN, Volkswagen, autant de marques visibles dans ce beau cortège de voitures anciennes.
Partager sur FacebookPartager
Marc Carlot

Photos © Marc Carlot 2005

22/07/2005 - source : auracan.com