Auracan » chroniques » Dick Turpin
Dick Turpin, par Lele Vianello (Mosquito)

Dick Turpin

Scénario et dessins : Lele Vianello

Mosquito

Légende d'un bandit de grand chemin...

Voici l'histoire de Dick Turpin, de son vrai non nom, Richard Dick Turpin, bandit de grand chemin. Il écume les routes du comté du Yorkshire au début du 18ème siècle, et détrousse les bourgeois osant circuler sur son territoire. Sa légende se construit rapidement notamment grâce à la marionnette qui vante ses "exploits" dans les fêtes de village, au grand dam de la bourgeoise qu'il commence sérieusement à exaspérer. Sa vie mouvementée, partagée entre les cambrioles et les ripailles, aura néanmoins une fin des plus funestes !

C’est un personnage haut en couleurs dans un album noir et blanc, qui allie truculence, paillardise, mais aussi arrogance et impertinence, autant d’attributs représentatifs d’un héros que l'on pourrait comparer au célèbre Robin des Bois. Auteur complet, Lele Vianello démontre cette fois-ci encore ses talents de conteur, mis en images par un trait à la Hugo Pratt qu'il ne saurait renier. Cet album sans concession se lit avec délectation. Et bien sûr, la morale n'est pas au rendez-vous avec ce voleur, coureur de jupons, voire tueur … mais aussi terriblement attachant !

Partager sur FacebookPartager
Bernard Launois
18/02/2013