Auracan » chroniques » Golias - Tome 2 : La Fleur du souvenir
Golias - Tome 2 : La Fleur du souvenir, par Serge Le Tendre, Jérôme Lereculey (Le Lombard)

Golias

Tome 2 : La Fleur du souvenir

Scénario : Serge Le Tendre
Dessins : Jérôme Lereculey
Couleurs : Bruno Stambecco

Le Lombard

À l'image de Pégase...

En BD comme en foot, parfois, une équipe théoriquement prometteuse n'accède pas toujours au résultat escompté. Ce fut le cas pour le premier tome de Golias, Le Roi perdu, qui laissait une impression mitigée. Non que le savoir-faire de la "dream team" aux commandes du projet ait été pris en défaut, mais parce que les bases de l'intrigue de ce tome 1 avaient déjà été vues de trop nombreuses fois, de Shakespeare à... Disney !

La Fleur du souvenir pouvait donc être attendue avec curiosité et... une légère appréhension. Disons-le tout de suite, cette dernière s'est vite dissipée. En effet, le prince Golias et ses amis ont quitté l'île d'Ankinoë pour se lancer dans la quête de cette fleur réputée capable de sauver le roi. Place à l'action et à l'aventure ! Faut-il en effet préciser que cette recherche sera parsemée d'embûches et de périls ?

Les talents conjugués de Serge Le Tendre et Jérôme Lereculey font enfin véritablement décoller la série, à l'image du superbe Pégase que nous offre le dessinateur. À côté de ce cheval ailé, c'est d'ailleurs tout un étonnant bestiaire aux frontières de la mythologie et de la fantasy que l'on découvre au fil de ces pages bien rythmées. Les surprises ne manquent ni dans l'histoire, ni dans son traitement, et on soulignera tout particulièrement un choix audacieux effectué pour la page 17. Il fallait oser cette... immensité minimaliste ! Idéalement servi par les belles couleurs de Bruno Stambecco, le trait fin et précis de Jérôme Lereculey délivre des cases et des planches sur lesquelles on s'attarde avec un plaisir certain.

Oubliée la déception du tome 1 qui, on en a maintenant la confirmation, était avant tout un tome d'exposition. Cette très belle Fleur du souvenir a tout pour faire éclore une série à la hauteur de ses signatures, et on peut, cette fois, pleinement s'en réjouir !

Partager sur FacebookPartager
Pierre Burssens

Du même scénariste :

Paroles d’étoiles: Mémoires d'enfants cachés, 1939-1945, par Serge Le Tendre, collectif Chinaman - T9: Tucano, par Serge Le Tendre, TaDuc

Du même dessinateur :

Wollodrïn - T3: Le Convoi, par David Chauvel, Jérôme Lereculey Wollodrïn  - T1: Le Matin des cendres, par David Chauvel, Jérôme Lereculey

Pour en savoir plus : Blog de Bruno Stambecco

23/09/2013