Auracan » chroniques » Un garçon au poil
Un garçon au poil, par Jéromeuh (Jungle)

Un garçon au poil

Scénario, dessins et couleurs : Jéromeuh

Jungle

Autodérision gaie

Sur les douze derniers mois, les bandes dessinées sur la thématique LGBT (Lesbiennes, Gays, Bis et Transgenres) n'ont jamais été aussi nombreuses, plus d'une vingtaine. Quand Océanerosemarie adapte son spectacle La Lesbienne invisible en bande dessinée avec Sandrine Revel au dessin (Delcourt) et Hubert réunit une jolie palette de dessinatrices et dessinateurs pour mettre en images des paroles de personnes LGBT, des Gens normaux (Casterman), Jéromeuh publie cet épais album où il se met en scène en tant que jeune gay assumé. Le point commun est justement la norme qu'ils titillent tous en montrant comment elle influe sur leur être, leur cheminement personnel et finalement leur vie. 

C'est bien au poil, pas à poil, que se présente Jéromeuh. Un garçon pudique qui se livre pourtant totalement page après page, planche après planche. Un garçon qui respire le bonheur. L'air de rien, ses petits gags s'enchaînent pour mieux découvrir sa personnalité. Et son besoin de tout verbaliser déclenche des situations hilarantes. Plus que dans l'opus précédent publié chez Delcourt, Les Petites Histoires viriles, qui étaient l'édition papier de son blog, ce nouvel album reprend certes des extraits publiés dans Têtu, mais s'enrichit de nombreux inédits sous forme de sketches plus aboutis, de vraies planches de bande dessinée.

Le ton humoristique reste saignant sans jamais tomber dans la vulgarité. On sent l'auteur révulsé par une année de Marche pour tous qui lui renvoit une homophobie qu'il ne croyait pas aussi prégnante. Et finalement, avec sa meilleure amie et son petit copain, l'auteur en parle parfois mais ne montre jamais de sexualité, et d'ailleurs plus souvent hétéro. Il invite à réfléchir sur d'autres points de vue, sur une part différente de son identité, sur son regard critique de son entourage mais surtout à jouer sur le thème de l'autodérision. Son dessin très vivant, le format de ses caractères et son esprit rieur participe à la bonne humeur générale !

Tableau parfaitement réussi et exécuté.

Partager sur FacebookPartager
Manuel F. Picaud

Du même auteur :

Les Petites Histoires viriles, par Jeromeuh Les Gens normaux: Paroles lesbiennes gay bi et trans, par Hubert, Collectif de 11 dessinateurs Le Débat pour tous: Mariage contre manif, par Martin Zeller et Wandrille, collectif d'auteurs

A lire également :

12/02/2014