www.auracan.com
 
 
 
Baker Street  - T2: Sherlock Holmes et le club des sports dangereux

BAKER STREET

Tome 2 : Sherlock Holmes et le club des sports dangereux

Scénario : Pierre Veys
Dessin : Nicolas Barral
Couleurs : Scarlett Smulkowski

Delcourt

Dans l'oeuvre de Conan Doyle, quand le plus grand détective du monde reçoit une lettre, cela ressemble généralement à ça:

" Cher Mr. Sherlock Homles, Il y a eu une triste affaire , hier soir, au Regent's Club. On y a découvert la dépouille mortelle d'un individu bien étrange: il n'y a pas eu de vol et on ne connaît pas la nature du décès. On a relevé des traces de sang mais le cadavre ne porte aucune blessure... En fait, cette affaire est un casse-tête et vous m'obligeriez beaucoup en me réservant la faveur de me dire votre opinion.

Signé: Lestrade"

Dans la version BD, de Barral & Veys, très librement inspirée des personnages ci-dessus mentionnés, Holmes reçoit plutôt ce genre de courrier:

"Cher Mr. Holmes, Je n'ose aborder le Docteur Watson. C'est pourquoi, je vous demande d'intercéder en ma faveur... J'ai une bonne connaissance de la cuisine écossaise... Rente annuelle très confortable... Très belle collection de "Single Malt" et je possède une forte poitrine..."

S'ensuit toute une galerie de personnages haute en couleur, croquée avec bonheur par Barral sur un scénario rythmé à l'humour décapant, signé Veys. On y découvre un Holmes délicieusement égocentrique, un Docteur Watson pas si impressionné que ça par les déductions de son ami, et une Madame Hudson, la gouvernante transformée pour l'occasion en une incorrigible alcoolique. Reste l'inspecteur Lestrade, qui ne change pas d'une oeuvre à l'autre et reste ce parfait imbécile qui vient toujours demander de l'aide... Mais n'est-ce pas à ces seconds rôles que nous, lecteurs, aimons à nous attacher le plus ?...

Illies Dzanouni

Autre critique

 
 
Copyright © Auracan, 2001
Contact: info@auracan.com