www.auracan.com

Le Combat Ordinaire - T2: Quantités négligeables

LE COMBAT ORDINAIRE

Tome 2 : Quantités Négligeables

Scénario et dessins : Manu Larcenet
Couleurs : Patrice Larcenet

Dargaud

C'est au moment où Marco prépare une expo et un livre sur les ouvriers du chantier naval où travaillait jadis son père, que ce dernier lui apprend qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer…
Monté à Paris pour les besoins de son travail, il loge chez son frère… Les souvenirs d'enfance ne tardent pas à remonter… Peu après, il rencontre Fabrice Blanc, un photographe réputé. Anne-Marie, la responsable de la galerie, leur propose d'exposer ensemble. Marco est aux anges !
De retour chez eux, la compagne de Marco se sent à l'étroit dans leur maison…

Comme c'était le cas pour la chronique du premier tome de cette série, les quelques lignes qui résument l'histoire laisse à supposer qu'il s'agit d'un récit insipide et insignifiant… Et une nouvelle fois, il ne faut pas s'y tromper, certains albums de Larcenet sont simplement irracontables. Pourquoi ? Parce qu'ils ont une âme, ils sont un concentré d'émotions diverses. On passe du rire aux larmes en un instant. Dans ce deuxième opus, le lecteur est, une nouvelle fois, confronté à des scènes de la vie quotidienne, tantôt risibles, tantôt graves. Seule la lecture de l'album peut permettre la transmission des émotions qui se dégagent de ces pages.

De plus, le style graphique de l'auteur, les attitudes et expressions des personnages, ainsi que ses choix narratifs en font quelque chose de vraiment personnel.

Mais ce qui frappe aussi, ce sont ces vignettes silencieuses… Etrangement, elles sont plus parlantes que mille mots !

Le premier tome du Combat ordinaire avait reçu le prix du meilleur album à Angoulême en janvier 2004. Ce second ouvrage est plus fort encore. Il va falloir inventer un prix rien que pour lui !

Dans la même série:

Le Combat Ordinaire T1

 

 
Copyright © Auracan, 2004
Contact : info@auracan.com