www.auracan.com

LE ROI DES MOUCHES

Tome 1 : Hallograve

Scénario : Pirus
Dessins : Mezzo
Couleurs : Ruby

Albin Michel

Voilà un bien étrange combat, celui d'une banlieue moyenne et d'un ennui pesant, voire d'un oubli. Un oubli de qui ? Un oubli de quoi ? Un ennui pour qui ? Un ennui pour quoi ? Autant de questions basiques que semblent se poser tous les protagonistes de cette étrange mascarade moderne à l'atmosphère noire et aux contours poisseux.

La ville, fabuleuse, merveilleuse vitrine du progrès et du bonheur réunis se propulse d'elle-même à l'avant-scène du mal-être, ossature de ce premier tome. Véritable termitière, elle sert de repaire à tous ces humains désouvrés menant une vie larvée. Ces vies sans grandes ambitions se croisent au cours des pages et se choquent le long des chapitres. Les êtres qui les enveloppent semblent être dans une introspection permanente et s'ils se parlent quelques fois, ils en oublient de se voir laissant filer l'essence même de la vie.

Les dessins de Mezzo semblent magnifier cette suintante oppression. Ils écrasent l'individu dans la noirceur de son cadre de vie. Ce sont autant de petits tableaux autonomes qui pourraient se suffire en eux-mêmes tant la densité de la situation y transpire. Pirus a mis en place une structure narrative linéaire découpée en tranches du quotidien mélangées les unes aux autres. Il sculpte ces petits riens de la vie afin de leur donner la forme mystérieuse de l'étrange ordinaire, de l'insondable désinvolture, du parfait bonheur glacé.

Cristian
 
Copyright © Auracan, 2005
Contact : info@auracan.com