Auracan » chroniques » De cape et de crocs - Tome 11 : Vingt mois avant
De cape et de crocs - Tome 11 : Vingt mois avant, par Alain Ayroles, Jean-Luc Masbou, collection Terres de légendes (Delcourt)

De cape et de crocs

Tome 11 : Vingt mois avant

Scénario : Alain Ayroles
Dessins et couleurs : Jean-Luc Masbou

Delcourt, collection Terres de légendes

La complainte du lapin…

Il y a quelques mois se clôturait une série culte longue de dix épisodes s’étalant sur plus d’une quinzaine d’années. Les fans déçus et dépités n’avaient dès lors d’autre choix que de relire et relire encore les intégrales jusqu’à connaitre par cœur situations inénarrables et dialogues raffinés. Mais les fans, loin d’être rassasiés par un plat aussi délicieux fut-il, se posaient encore une question. Car en effet si toutes les intrigues développées en cours de route avaient trouvé une conclusion, il en restait une et non des moindres qui n’avaient jamais eu de réponse : pourquoi le lapin Eusèbe a-t-il été condamné aux galères ?

Ce nouveau diptyque revient donc vingt mois plus tôt pour y répondre. Tout commence avec l’arrivée d’Eusèbe à la capitale qui désire devenir un garde du cardinal. Muni d’une lettre de recommandation et de cent écus, son avenir parait tout tracé. Mais au fil des rencontres et à cause de son extrême candeur, notre brave lapin blanc va vivre une véritable aventure sur les chemins tortueux de la ville. Si les deux héros charismatiques de la série manquent à l’appel et manquent bien sûrs un peu aux lecteurs, ils sont bien vite oubliés devant la jolie frimousse du craquant lapinou. On retrouve avec plaisir tout ce qui a fait le succès de la série : personnages hauts en couleurs, situations cocasses et humour de haut vol, dialogues ciselés, intrigues qui s’esquissent et bondissent…

Les dessins de Masbou continuent à nous en mettre plein la vue : du mignon lapin aux mines patibulaires en passant par des décors urbains et des intérieurs richement illustrés, rien ne manque. Si bien qu’à la fin de la lecture on s’écrie, les yeux pétillants et le souffle court, encore ! Ca tombe bien, il y en aura encore au moins un album à nous mettre sous la dent en espérant que d’autres diptyques suivent…

Partager sur FacebookPartager
Christian Simon

Dans la même série :

De Cape et de crocs - T10: De la Lune à la terre, par Alain Ayroles, Jean-Luc Masbou

Du même scénariste :

D - T3: Monsieur Caulard, par Alain Ayroles, Bruno Maïorana D - T2: Lady d’Angerès, par Alain Ayroles, Bruno Maïorana Sept missionnaires, par Alain Ayroles, Luigi Critone

Du même dessinateur :

Monster club - T1: Que le meilleur gagne et dieu sauve la reine !, par Jean-Luc Masbou, Thierry Leprévost
22/01/2015