Auracan » chroniques » Kamarades - Tome 1 : La Fin des Romanov
Kamarades - Tome 1 : La Fin des Romanov, par Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux, Mayalen Goust (Rue de Sèvres)

Kamarades

Tome 1 : La Fin des Romanov

Scénario : Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux
Dessins et couleurs : Mayalen Goust

Rue de Sèvres

Jusqu'où la passion nous mènera-t-elle ?

Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, la ville de Petrograd n'est pas en reste ! Le peuple est en colère et veut en découdre avec le pouvoir tsariste. Dans la foule révolutionnaire, deux êtres, Anastasia et Volodia, se découvrent et tombent éperdument amoureux. Seulement Anastasia n'est pas une fille du peuple mais une princesse, fille de tsar, qui a déjoué la surveillance du palais pour se mêler à la population. Quant à Volodia, misérable cosaque, il prend fait et cause pour le peuple, au risque d'y perdre la vie : quel attelage impossible ! Et pour corser l’histoire, surviennent les retrouvailles fortuites en plein milieu de la manifestation entre Volodia et Joseph Vissarionovitch Djougachvili, plus connu sous le nom de Staline, rencontre qui va être déterminante pour la suite du récit.

Passions dévorantes, soif d'un monde meilleur qui ne serait plus oppressé par le pouvoir, le tout dans un climat de suspicion où chacun épie son prochain : voilà un cocktail bien détonant pour un avenir plutôt incertain. Les scénaristes Benoît Atey et Jean-Baptiste Dusséaux manient avec dextérité tant le style dramatique que l'amour-passion. Sans pour autant verser dans le pathologique, ils nous rappellent avec justesse les difficiles conditions de vie d'une société opprimée par le pouvoir et affamée par la Première Guerre mondiale.

Les dessins et couleurs de Mayalen Goust se révèlent remarquablement appropriés au scénario, et son trait faussement dépouillé est rehaussé de nuances de couleurs qui marient avec bonheur les tons chauds et froids. Un début de triptyque prometteur qui ne demande qu'à être confirmé.

Partager sur FacebookPartager
Bernard Launois
27/06/2015