Auracan » chroniques » Le Voyage de Phoenix
Le Voyage de Phoenix, par Jung (Quadrants)

Le Voyage de Phoenix

Scénario et dessins : Jung

Quadrants

Le voyage du cœur…

3 destins se mêlent : Jennifer, fille d’un soldat américain qui a trahi sa patrie en passant en Corée du Nord et qui consacre sa vie à un orphelinat de Séoul. Là, elle croise Aron qui adopte un petit garçon et s’attache tant à lui qu’il délaisse sa fille… Kim, ce petit garçon qui avait toute la vie devant lui et qui est victime d’un accident de voiture…

Avec Le Voyage de Phoenix, Jung nous prend par la main pour nous conter une histoire aux multiples points de vue et se déroulant à des époques différentes. Le tout se mêle dans une parfaite harmonie et donne du rythme à un récit qui se veut surtout contemplatif et introspectif. Il nous prend par les yeux dans un magnifique noir et blanc, mêlant décors très réalistes et scènes dures avec des scènes oniriques de toute beauté. Comme en témoigne la couverture d’où émane une incroyable tendresse…

Car Jung nous prend surtout par le cœur qu’il transporte souvent aux bords de nos yeux. Les drames qui se jouent sont décrits avec justesse. Ils évitent le pathos pour toucher au plus profond de l’âme. Les personnages, marqués par la vie, n’en sont pas pour autant effondrés. Ils nous donnent une belle leçon. Un album coup de cœur qui parle de la mort, de l’absence, de la quête de rédemption mais surtout de la vie, envers et contre tout. Indispensable !

Partager sur FacebookPartager
Christian Simon

08/01/2016