Auracan » chroniques » Les Mutants : Un peuple d'incompris
Les Mutants : Un peuple d'incompris, par Pauline Aubry (Les Arènes)

Les Mutants

Un peuple d'incompris

Scénario et dessins : Pauline Aubry

Les Arènes

Mutation adolescente

Les Mutants, le titre est au premier abord déroutant pour un album relatant les difficultés de bon nombre d'enfants à passer sans encombre de leur stade à celui d’adulte. Mais ce titre s'avère juste dès les premières pages, car se débarrasser de la membrane fragile de l'enfance et se créer une carapace pour affronter la vie d'adulte, n'est-ce pas là une belle mutation ?

L'auteure complet Pauline Aubry nous fait découvrir, à travers ses nombreux séjours en pédopsychiatrie, principalement en tant qu'animatrice, les difficultés à vivre de jeunes à la dérive pour qui le milieu hospitalier reste la dernière bouée de secours au mal-être qu'ils ne parviennent pas toujours à expliquer.

Tantôt dur, tantôt tendre, voire drôle alors que le sujet ne s'y prête pas vraiment, le récit de Pauline Aubry mis en images par ses soins, relate des saynètes vécues alors qu'elle assurait des ateliers BD au sein d'un service de pédopsychiatrie parisien. Voilà un roman graphique des plus intéressants que devraient lire les adolescents mais également leurs parents, ne serait-ce que pour s'approprier un milieu hospitalier trop peu connu et qui fait encore peur à beaucoup.

On rappellera que Pascale Aubry a été couronnée en 2014 du Prix jeunes talents dans le cadre du festival international de la bande dessinée d'Angoulême et qu’elle a eu, en tant que lauréate du prix, les honneurs d’une belle exposition sous le titre Les jeunes talents s’exposent. Enfin, c'est également l'opportunité de prolonger l'excellente initiative de la revue XXI qui avait publié une version light de ce beau récit graphique.

Partager sur FacebookPartager
Bernard Launois
17/02/2016