Auracan » chroniques » Le rose vous va si bien
Le rose vous va si bien, par Véronique Grisseaux, Eva Rollin (Casterman)

Le rose vous va si bien

Scénario : Véronique Grisseaux
Dessins et couleurs : Eva Rollin

Casterman

Une couleur bien attachante

La condition de gouvernante à la fin du XIXe siècle n'est guère brillante : exploitée, souvent maltraitée, à la merci de l'irascibilité de ses employeurs. La jeune Mathilda, fraîchement débarquée au manoir de Lockwood dans le comté du Lancashire, ne fait hélas pas exception, sinon que son bourreau a pris les traits de Sarah, une gamine mal élevée qui a décidé de lui en faire baver.

Le lecteur va suivre avec toutes les pérégrinations de cette jeune fille, plutôt naïve et prompte à s'amouracher du premier noble venu, notamment dans l'espoir d'améliorer sa triste vie de jeune fille esseulée et pauvre. La singulière particularité de cet album réside en la présence épisodique de la narratrice Carlota Bartland, tout de rose vêtue, qui intervient physiquement de manière épisodique dans l'histoire dans le but de faire changer le cours de la narration. 

S’inspirant des romans de Barbara Cartland, la scénariste Véronique Grisseaux s'ingénie, avec un certain talent, à surprendre le lecteur avec une bonne caricature de la célèbre femme en rose, dont la manie consistait à dicter à ses petites mains ses innombrables récits à l'eau de rose qui ont fait sa renommée. Le récit est drôle et avec les changements de rythme dans la narration, alternant le rythme effréné subi par la gouvernante au côté de Sarah avec l'attitude, parfois despotique, de Carlota Bartland dans l'orientation qu'elle décide de donner au récit, le lecteur est rapidement entraîné dans un tourbillon, ponctué par la recherche incessante du pékinois Twi-Twi chargé de hanter le manoir.

Avec un dessin semi-réaliste et vif, Eva Rollin apporte une belle fraîcheur à cette histoire qui se lit avec un plaisir non dissimulé.

Un roman graphique à découvrir, cultivant le pastiche, aussi drôle qu’attachant.

Partager sur FacebookPartager
Bernard Launois
14/09/2016