Auracan » chroniques » La trilogie de la citadelle - Tome 1 : L'escalier vers les nuages bleus
La trilogie de la citadelle - Tome 1 : L'escalier vers les nuages bleus, par Anne Opotowsky, Aya Morton (Urban China)

La trilogie de la citadelle

Tome 1 : L'escalier vers les nuages bleus

Scénario : Anne Opotowsky
Dessins : Aya Morton

Urban China

Un atypique postier

Song Lu est très fier d'avoir déniché un poste de fonctionnaire à la nouvelle poste de Kowloon. Son investissement dans le travail ne va pas tarder à être récompensé quand il se voit confier la charge de trier les lettres "perdues", celles dont on n’a jamais retrouvé le destinataire. 

Song Lu va rapidement s’apercevoir que bon nombre de ces lettres sont souvent adressées à la Citadelle de Kowloon, quartier de Hong Kong le plus densément peuplé du monde et considéré comme un lieu infamant où sont réfugiés tous les reclus de la société chinoise, du criminel au marginal, qui cherchent à se soustraire aux lois chinoises et à l’armée britannique. N'écoutant que son courage et son amour pour le travail bien fait, au risque de déplaire à ses collègues, notre jeune postier va braver les interdits pour découvrir cette économie parallèle et tenter de livrer les missives.

Dans un univers mi-enquête policière, mi quête poétique, mêlant le dramatique à la comédie, la scénariste Anne Opotowsky va livrer au lecteur un récit des plus émouvants et éprouvants ; malgré la difficulté qu’éprouve le jeune Song Lu à se départir de son adolescence,sa quête de la vérité va l’emmener au travers d’un labyrinthe qui va vite s’avérer inextricable. Avec une remarquable mise en images faite par la dessinatrice Aya Morton, le lecteur aura tout le loisir de déambuler dans un univers à la fois poignant et attendrissant, rehaussé par des aplats de couleurs souvent acidulés du plus bel effet.

Une belle aventure avec ce premier opus des plus prometteurs.

Partager sur FacebookPartager
Bernard Launois
29/09/2016