Auracan » chroniques » Kushy - Tome 1 : Le lac sacré
Kushy - Tome 1 : Le lac sacré, par Patrick Marty, Golo Zhao (Editions Fei)

Kushy

Tome 1 : Le lac sacré

Scénario : Patrick Marty
Dessins et couleurs : Golo Zhao

Editions Fei

Fable des steppes

Kushy, pré-ado orpheline découverte à l'entrée de la yourte de Tengger, est élevée par une vieille chamane qui veille sur elle comme si c'était sa petite fille. Seulement, si elle est très intelligente Kushy n'est assurément  pas l'archétype de la gamine bien sage : elle a plutôt des airs de garçon manqué au point de faire peur à ceux de son âge. Il faut dire qu’en la sachant élevée par la chamane on lui prête des pouvoirs qu'elle n'a pourtant pas, entretenant la suspicion et la peur de la voir jeter un sort. 

Toujours à arpenter la steppe plutôt que de s'ennuyer sur les bancs de l'école, voilà qu'elle découvre en compagnie de son fidèle compagnon, la chienne Khulan, que l'infâme Bold commande à ses sbires de pêcher dans le lac sacré à coup de dynamite, pour s'enrichir aux dépens du village quitte à détruire l'écosystème de la région.

Découverts, ils n'auront de cesse de poursuivre Kushy. Devra-t-elle les affronter au risque d'y laisser la vie ? Faudra-t-il fuir à travers la steppe, devant une telle menace, beaucoup trop grande pour une gamine téméraire mais encore si fragile sous ses airs de conquérante.

Le lecteur adoptera rapidement la petite Kushy et son fidèle compagnon Khulan. Après la balade de Yaya qui aura séduit de très nombreux lecteurs, le scénariste Patrick Marty livre à nouveau une belle histoire, comme il en a le secret, où candeur et naturel de l'enfance n'empêchent pas d'attirer l'attention sur les drames écologiques qui rongent la planète et la mettent en péril. Et au-delà sur le sort de ceux qui en souffrent pour le seul profit d'une poignée d'exploiteurs avides.

Le dessin de Golo Zhao colle parfaitement à la narration, et le traitement des couleurs informatique, proche de l'"animé " asiatique où les tons pastel dominent, adoucit un récit parfois dur. On notera la performance réussie de rendre cette bande dessinée accessible à tout public, mais le lecteur devra être encore un peu patient avant de découvrir la suite des aventures de Kushy, prévues en quatre tomes.

Partager sur FacebookPartager
Bernard Launois
03/02/2017