Auracan » chroniques » Le Projet Bleiberg - Tome 1/3 : Les Fantômes du Passé
Le Projet Bleiberg - Tome 1/3 : Les Fantômes du Passé, par Serge Le Tendre d'après David S. Khara, Frédéric Peynet (Dargaud)

Le Projet Bleiberg

Tome 1/3 : Les Fantômes du Passé

Scénario : Serge Le Tendre d'après David S. Khara
Dessins et couleurs : Frédéric Peynet

Dargaud

La clé

Depuis des décennies, une mystérieuse organisation met en tout en oeuvre afin de créer un nouvel ordre mondial. Son premier allié, dans les années 1920 : Hitler, à qui elle a promis, en échange de contreparties, d'énormes moyens afin d'accéder au pouvoir... Depuis, venue des heures les plus sombres de l'Histoire, une terrible machination s'est mise en marche, menaçant l'humanité tout entière. N'est-il pas déjà trop tard pour l'arrêter ?

Après les Vestiges de l'Aube, Serge Le Tendre et Frédéric Peynet entament l'adaptation, en 3 tomes, d'un autre thriller de David S. Khara, le projet Bleiberg. Celui-ci constitue lui-même le premier volet d'une trilogie, avec le Projet Shiro et le Projet Morgenstern.

On est un peu décontenancé en commençant la lecture des Fantômes du Passé, tant, à l'image de Jeremy, l'un des personnages principaux, on a du mal a assembler les pièces d'un puzzle d'une envergure surprenante.

Pourtant, peu à peu, on rentre dans l'histoire, déclinée en un scénario tendu aux multiples rebondissements, qui puise ses racines dans un camp de prisonniers de la deuxième guerre mondiale. Le Mossad et la CIA sont en concurrence avec un mystérieux "consortium" aux moyens démesurés, prêt à tout pour obtenir un secret enfoui dans le passé. Quant à Heytan Morg, mystérieux "ange gardien" chargé de la protection de Jeremy, son rôle s'avère progressivement plus important et complexe qu'on ne pouvait l'imaginer au début. 

Le thriller de David S. Khara était une réussite, et Serge Le Tendre en conserve l'essentiel dans cette adaptation bourrée d'action. L'humour y garde une petite place et confère à l'ensemble un agréable côté "aventure" qui évite de basculer dans trop de noirceur, mais donne assurément envie de découvrir la suite.

Frédéric Peynet décline son beau dessin réaliste en quelques moments de bravoure graphique. Cadrages audacieux, décors particulièrement détaillés, le dessinateur donne à cette adaptation une véritable dimension cinématographique. On y ajoutera aussi une étonnante maîtrise des couleurs directes. Le tome 2 est d'ores et déjà annoncé pour le second semestre 2017 et on ne va pas s'en plaindre !

Partager sur FacebookPartager
Pierre Burssens

Du même scénariste :

Chinaman - T9: Tucano, par Serge Le Tendre, TaDuc  - T2: Le Grimoire des Dieux, par , Mohamed Aouamri : , par Serge Le Tendre, collectif Golias - T4: , par Serge Le Tendre,
22/02/2017