Auracan » chroniques » La France sur le Pouce
La France sur le Pouce, par Olivier Courtois, Phicil (Dargaud)

La France sur le Pouce

Scénario : Olivier Courtois
Dessins : Phicil
Couleurs : Phicil - Reiko Takaku - Drac

Dargaud

Tour de France

Olivier Courtois est journaliste. Dans cet album, il nous raconte comment il a décidé de quitter sa vie sédentaire pour partir sur la route, en auto-stop. Sans l'avoir prévu, il fait plusieurs tours de France avec le pouce tendu... et le véhicule des très nombreuses personnes qui le prennent avec elles, pour des heures ou quelques minutes. Dans l'habitacle d'une voiture, sachant que la rencontre sera, a priori, sans lendemain, tout le monde ou presque parle, aborde les sujets les plus graves ou tout à fait frivoles, tout le monde se livre.

C'est à la recherche de lui-même et d'un retour à l'essentiel qu'Olivier Courtois aborde son "tour de France" en auto-stop. Et pourtant, c'est une formidable suite de rencontres qu'il nous fait partager dans ce roman graphique de 160 pages. La diversité en est le maître-mot. Qu'il s'agisse des régions parcourues, des types de véhicules et surtout des individus rencontrés. Qu'il s'agisse de gens comme vous et moi, de raëliens avec la tête pleine de soucoupes volantes, d'un trio particulièrement inquiétant ou, à l'inverse de véritables bons samaritains qui ne compent pas leurs efforts ni les kilomètres afin d'aider le voyageur, tous racontent leur histoire, ou un fragment de celle-ci à notre routard. 

Les auteurs nous offrent ainsi un véritable carnet de route, composé de courts chapitres, autant d'étapes, de rencontres et de témoignages. Olivier Courtois ne bascule pas dans l'analyse sociologique, mais privilégie au contraire la simplicité, la sensibilité et l'émotion de ces nombreux personnages. Certaines rencontres inspirent le sourire, d'autres ont une dimension tragique. Toutes, par l'une ou l'autre voie, s'avèrent touchantes ! L'écriture d'Olivier Courtois est simple, fluide, et concourt à nous embarquer avec lui le long des routes d'une France plus douce que celle parfois décrite par les médias...ou les politiques.

Le joli dessin de Phicil participe pleinement à cette randonnée lumineuse aux multiples facettes. Sous son apparente simplicité, il nous livre de bien belles cases des régions parcourues et autant de portraits expressifs et attachants des personnages parfois pittoresques. Il dévoile également certaines audaces graphiques au gré des étapes ou des humeurs du voyageur, comme un détour par la peinture sur la presqu'île de Crozon (Finistère) ou des images surréalistes dans un cimetière de la Meuse.

La France sur le Pouce donne assurément envie de se balader et d'aller à la rencontre des gens, en toute simplicité. Et ses auteurs nous offrent un grand bol d'air doublé d'un concentré d'humanité. Un album qui fait du bien !

Partager sur FacebookPartager
Pierre Burssens

Pour en savoir plus : Le blog de Phicil

12/04/2017