Auracan » chroniques » Mech Academy - Tome 1
Mech Academy - Tome 1, par Greg Pak, Takeshi Miyazawa, collection Paperback (Casterman)

Mech Academy

Tome 1

Scénario : Greg Pak
Dessins : Takeshi Miyazawa
Couleurs : Triona Farrell

Casterman, collection Paperback

Démarrage hésitant...

Casterman lance Paperback, un label dédié aux comics avec la publication de deux titres. Le tome 1 de Mech Academy a initialement été publié chez Boom Studios, alors que Au temps des reptiles, de Ricardo Delgado, l'a été chez Dark Horse. Les comics ne se limitent pas aux super-héros et Paperback s'efforce de le démontrer.

Mech Academy : Depuis maintenant 60 ans, des robots géants venus de l’espace descendent sur Terre pour se lier d’amitié avec les jeunes cadets de la Sky Corps Academy. Cette unité d’élite forme la ligne de défense contre les Shargs, belliqueuse race extraterrestre qui menace la Terre. Stanford Yu rêve de rejoindre ces héros mais il n’est que le fils d’une femme de ménage de la base militaire. Jusqu’au jour où un robot le choisit.

A la croisée du comics et du manga, Mech Academy rappelle inévitablement la saga des Transformers et, plus encore, le Pacific Rim de Guillermo Del Toro. Remplaçons les Shargs par des Kaijus et on y est quasiment. Différence notoire, les robots géants sont ici d'origine extra-terrestre mais...les terriens peuvent aussi en construire ! Qui a apprécié les références précitées se retrouve donc en terrain connu avec ce tome 1. Le scénario de Greg Pak nous fait découvrir une équipe de jeunes cadets, les tensions qui existent entre eux, et nous montre surtout l'évolution de Stanford Yu, que rien ne prédestinait à rejoindre le sky corps mais qui se voit désigné et "adopté" par un mecha. 

Le dessin de Takeshi Miyazama est sympathique et la lecture agréable, mais force est de reconnaître que, hormis son contexte spectaculaire de SF robotisée, le parcours initiatique du jeune héros est des plus classiques et ménage fort peu de surprises. A réserver aux fans de ce type d'univers.

Au temps des reptiles, de Ricardo Delgado nous propose de son côté une histoire de dinosaures totalement muette. L'auteur nous plonge dans l'ère du crétacé au coeur d'une nature luxuriante dominée par des créatures qui, toutes, luttent pour leur survie.

L'auteur est passionné par son sujet et l'approche qu'il choisit est sans conteste originale. En outre, il incorpore dans son travail les résultats des dernières découvertes scientifiques en la matière. On a vu les dinosaures déclinés de multiples manières en BD et au cinéma (et ça ne va pas s'arrêter avec le tout prochain Jurassic World 2), mais à la découverte de cet album, on se trouve complètement immergé dans leur univers et leurs combats.

Un petit temps d'acclimatation est nécessaire pour s'y orienter. Nous évoquions plus haut une nature luxuriante, le dessin de Delgado l'est tout autant, au point qu'il ne facilite pas forcément la lecture. Pour le lecteur lambda, Au temps des reptiles fera figure de curiosité, mais il pourra enrichir la bibliothèque des très nombreux amateurs de ces impressionnantes bestioles !

Partager sur FacebookPartager
Pierre Burssens
06/06/2018