Auracan » chroniques » War and Dreams - Tome 2 : Le code Enigma
War and Dreams - Tome 2 : Le code Enigma, par Maryse Charles, Jean-François Charles (Casterman)

War and Dreams

Tome 2 : Le code Enigma

Scénario : Maryse Charles
Dessins et couleurs : Jean-François Charles

Casterman

Des guerres et des êtres…

Après le succès d’India Dreams, Maryse et Jean-François Charles poursuivent leurs rêveries sentimentales et la transcription de leurs voyages. Le cadre historique de cette série annoncée en quatre épisodes est cette fois la Seconde Guerre mondiale. Bien des années après, des Anglais, des Allemands, des Américains et des Français se croisent sur la Côte d’Opale, terre de terribles combats à la Libération, qui font remonter en eux des souvenirs douloureux.

L’ancien officier de renseignements anglais, Archie, se remémore Le Caire où il travaillait aux côtés de la belle Sahara sur « le code Enigma » utilisé par l’Armée nazie pour crypter leurs communications. Erwin, l’un des gardiens allemands de la Côte, revit sa rencontre avec Opale, une jeune française autiste dont il s’était épris. L’un des probables participants du Jour J, Joe, le motard cascadeur et pilote de l’Armée US, espère transmettre à son petit-fils son expérience de la guerre. Enfin, Julien, gardien français du Musée du Débarquement, assiste à ces retours bien embarrassants qui le replongent dans les sombres heures du Service du Travail Obligatoire qui l’a séparé de son aimée Laure…

Avec War and Dreams, le lecteur retrouve les éléments classiques propres à l’œuvre des époux Charles : l’évocation de l’Égypte - qui fait penser à Fox - et les somptueuses femmes - dont certains portraits rappellent Les Pionniers du nouveau Monde et surtout India Dreams. L’accent est évidemment mis sur les rapports humains, les contradictions entre les sentiments qui animaient jadis les quatre protagonistes et la cruauté de la guerre.

Le récit est riche de touches subtiles. Maryse Charles réussit à tresser patiemment les intrigues en changeant de lieu et de temps avec brio. Jean-François Charles continue de faire évoluer son dessin en peinture, avec une grande sensibilité et une parfaite expressivité. Son procédé en couleurs directes et l’utilisation de l’acrylique renforcent cette impression.

Et cela donne envie de poursuivre ces rêves avec les auteurs.

Partager sur FacebookPartager
Manuel F. Picaud

Des mêmes auteurs :

Les Mystères d'Osiris - T2
26/03/2008