Auracan » chroniques » Cathares - Tome 1 : Le Sang des Martyrs
Cathares  - Tome 1 : Le Sang des Martyrs, par Bruno Falba , Fabio Bono, collection Grafica (Glénat)

Cathares

Tome 1 : Le Sang des Martyrs

Scénario : Bruno Falba
Dessins : Fabio Bono
Couleurs : Fogolin (Gotem Studio)

Glénat, collection Grafica

Le siège de Montségur

Après avoir recueillis Les Confessions d’un Templier, diptyque paru chez Soleil, Bruno Falba et Fabio Bono poursuivent leurs investigations médiévales chez Glénat en recueillant cette fois les confessions d’un cathare traitre à sa foi. Templiers et Cathares constituent l’un des marronniers parmi les plus fascinants de l’histoire médiévale et inspirent de nombreux auteurs. Citons Le Dernier Cathare chez 12 bis, Je suis Cathare chez Delcourt, Disparitions chez Glénat, Vasco au Lombard, Donjon Cathare chez Dolmen, Les Cathares chez Magnard, ou Le Chevalier blanc chez Hélyode, … Pourquoi ? une foi atypique et puissante, un trésor inestimable présumé et caché et enfin leur pourchasse exterminatrice.


L’histoire évoque justement comment le Roi Louis IX et le pape ne supportent pas la remise en cause de leur autorité par les cathares, ces chrétiens végétariens, libertaires en scission avec l’Eglise romaine. Ils les combattent en vain depuis des années sans parvenir à les éradiquer. Mais le fil de l’histoire pourrait changer. Forts de l’aide d’un repenti, leurs troupes commandées par le sénéchal de Carcassonne, Hugues des Arcis décident en 1243 de faire le siège de leur base principale, la forteresse de Montségur et comptent bien en profiter pour s’emparer du trésor de ces Parfaits et priver ainsi la religion nouvelle de tout développement futur…


Basé sur des faits historiques
, cet épisode bien connu de l’histoire des Cathares n’est sans doute pas le plus original mais reste spectaculaire et permet au scénariste Bruno Falba de poser les positions et les motivations des deux groupes de belligérants. Son complice Bruno Bono – dans un style réaliste et un découpage moderne des collections Soleil – donne vie à cette histoire dans des décors soignés.

Les amateurs du genre y trouveront leur compte.

Partager sur FacebookPartager
Manuel F. Picaud


Du même scénariste :

Antichristus - T1
13/02/2011