Auracan » chroniques » Dwarf - Tome 2 : Razoark
Dwarf - Tome 2 : Razoark, par Shovel, collection Terres de Légendes (Delcourt)

Dwarf

Tome 2 : Razoark

Scénario et dessins : Shovel
Couleurs : Dimitri Fogolin

Delcourt, collection Terres de Légendes

De l’Heroic Fantasy avec une âme

En bande dessinée comme ailleurs, il est très difficile de faire rimer Heroic Fantasy et originalité. Avec son élu destiné à prendre le pouvoir, son bestiaire (les nains, les sylves, les animaux…), sa magie (l’élu est capable de comprendre les animaux) et sa quête riche en rebondissements, il est difficile de dire que Dwarf brille par son originalité. Faut-il pour autant passer son chemin ? Ce serait une grave erreur car si Shovel s’appuie sur des bases classiques, c’est pour mieux ériger sa série vers le haut du panier.


L’auteur a mis un soin particulier dans la création de son univers afin de le rendre riche, foisonnant et surtout crédible. Même lorsque les animaux se mettent à parler, on y croit. Cette richesse a cependant un revers : il faut être très attentif pour reconnaitre les membres des différentes factions et bien comprendre les motivations de chacun. Les dialogues très travaillés, mais sans excès, ajoutent également une plus-value littéraire à l’ensemble. Quant à l’intrigue, elle se développe avec bonheur sur plusieurs fronts faisant la part belle aux personnages et à leurs relations tout en nous gratifiant de quelques séquences d’actions.


La partie dessin n’est pas en reste
. Les cases, nombreuses, jusqu’à 17 cases par planche, fourmillent de détails et de précision. Cette abondance autorise une mise en scène dense sans nuire à la lisibilité générale. Chapeau ! Prévue en cinq tomes, Dwarf est donc une série d’Heroic Fantasy hautement recommandable qui fait rimer qualité et densité dans un genre trop souvent abonné aux titres sans âme.

Partager sur FacebookPartager
Christian Simon

Dans la même série :

Dwarf  - T1

Pour en savoir plus : Mini site de Dwarf

19/03/2012