Auracan » chroniques » Pico Bogue - Tome 10 : L'Amour de l'Art
Pico Bogue - Tome 10 : L'Amour de l'Art, par Dominique Roques, Alexis Dormal (Dargaud)

Pico Bogue

Tome 10 : L'Amour de l'Art

Scénario : Dominique Roques
Dessins et couleurs : Alexis Dormal

Dargaud

Inspiration

Pour la fête de l'école, chaque élève exposera une oeuvre qu'il aura créée lui-même ! Pico, Ana Ana et leurs amis vont, à leur habitude, prendre les choses très au sérieux, leur but est simple : devenir des artistes avant la fin du mois. Chiche ?

Même si, comme nombre de héros de papier, il n'a pas vraiment changé, Pico Bogue a 10 ans. Apparu au rayon déjà bien rempli de la BD familiale et d'humour tous publics, le petit bonhomme à la chevelure hirsute a su s'y faire une place grâce à l'originalité de son approche et au talent de ses auteurs, un duo...familial puisque Dominique Roques, la scénariste, n'est autre que la maman d'Alexis Dormal, le dessinateur.

Pour le 10e anniversaire de leur personnage, les auteurs voient les choses en grand en plaçant ce nouvel opus sur la thématique de l'art. On en parle à l'école et l'esprit de Pico s'envole, avant que le petit garçon, sa soeur Ana Ana et leurs copains ne passent à la pratique ! Comme de coutume, Pico pense beaucoup, modèle les notions artistiques à sa manière et joue avec les mots, appliquant sa philosophie souriante...mais souvent déconcertante au quotidien et en famille ! 

Peinture, dessin, danse, sculpture et balades à vélo ponctuent ainsi ce nouveau recueil de gags et d'historiettes. Ces dernières sont généralement davantage développées que dans les albums précédents, et on l'apprécie ! La finesse de l'humour de la scénariste  trouve son pendant graphique dans celle du trait du dessinateur. On n'éclate pas vraiment de rire mais on savoure les jeux d'esprit de Pico et le raffinement de leur conception.

La douceur du dessin et des aquarelles d'Alexis Dormal constitue l'autre atout majeur de la série. En quelque traits, Pico et son petit monde se révèlent fort vivants et expressifs. En donnant vie sur deux planches aux dessins d'Ana Ana, le dessinateur va, en noir et blanc, à l'essentiel. Alors que pour quatre très belles pages, il met en scène, avec humour et beaucoup de poésie, les personnages de tableaux célèbres de l'histoire de l'Art.

Alors que les autres albums de la série exploitaient plusieurs thématiques, L'Amour de l'Art démontre que se focaliser sur un seul sujet était vraiment une bonne idée (à conserver pour la suite ?). Craquant et intelligent !

Partager sur FacebookPartager
Pierre Burssens

Dans la même série :

Pico Bogue - T1: La vie et moi, par Dominique Roques, Alexis Dormal Pico Bogue - T7: Cadence infernale, par Dominique Roques, Alexis Dormal Pico Bogue - T8: L'Original, par Dominique Roques, Alexis Dormal Pico Bogue - T9 : Carnet de bord, par Dominique Roques, Alexis Dormal
27/12/2017