Auracan » chroniques » Loïs - Tome 3 : Le Code noir
Loïs - Tome 3 : Le Code noir, par Jacques Martin et Patrick Weber, Olivier Pâques (Casterman)

Loïs

Tome 3 : Le Code noir

Scénario : Jacques Martin et Patrick Weber
Dessins : Olivier Pâques
Couleurs : Aurore Van Hemelen et Bruno Wesel

Casterman

Les héritiers de Jacques Martin

À une époque où nos contemporains s’interrogent sur les sombres pages de leur histoire, Jacques Martin et Patrick Weber contribuent au débat sur l’esclavage en évoquant le code noir édicté par Colbert pour réglementer le commerce des esclaves. Loin d’être une BD didactique, cette nouvelle aventure de Loïs est particulièrement réussie à tout point de vue.

Loïs Lorcey a obtenu de Louis XIV un château, ex propriété de Kris Morsan de Hauteroche, ruiné au jeu. Ce dernier, ayant retrouvé sa fortune, est prêt à tout pour récupérer son bien. Après l’échec de sa tentative de reprise du château par la force, il enlève le fils de l’ami indien de Loïs. Ce dernier se lance à sa poursuite… ce qui le mènera sur les trois continents bordant l’océan Atlantique et le confrontera à l’odieux trafic d’êtres humains, objet de nombreuses convoitises.

Entrée remarquable de Patrick Weber, scénariste prolifique, passionné d’Histoire et d'histoires : les auteurs signent un scénario bien construit, plein de rythme et de rebondissements inattendus. Même pas 30 ans, Olivier Pâques, prix Avenir pour le 1er tome de la série au festival de Saint-Gilles en 2004, se pose comme un brillant disciple de Jacques Martin. Son dessin continue de s’affiner, ses décors et ses bateaux sont somptueux, ses personnages toujours en mouvement. Sans omettre les couleurs d’excellente facture. Voilà un épisode qui ravira un large public.

Partager sur FacebookPartager
Manuel F. Picaud
10/09/2007