Auracan » chroniques » La Montagne Magique
La Montagne Magique, par Jirô Taniguchi (Casterman)

La Montagne Magique

Scénario et dessins : Jirô Taniguchi

Casterman

Tottori est une ville aux origines médiévales. Elle a été construite autour d'un château perché sur une montagne. En cet été 1967, Ken-Ichi, 11 ans, passe ses vacances avec sa petite sœur, Sakiko, chez ses grands-parents. Leur maman part pour l'hôpital à Osaka pour une opération sérieuse. Leur père est mort, il y a 5 ans.

La montagne et les ruines de son château est le terrain de jeu favori des enfants du quartier. Les galeries qui plongent dans la roche éveillent en eux des histoires fantastiques et mystérieuses. Mais aucun d'entre eux n'ose s'y hasarder à plus de quelques mètres de leur entrée.

Au hasard d'une promenade, le jeune garçon s'aventure dans le musée local. Il y fait une rencontre surprenante : il entre en contact télépathique avec la salamandre qui nage dans le vivarium. Elle veut qu'il l'aide à rejoindre son habitat originel, une source merveilleuse enfouie dans la montagne. En échange de quoi, elle exhaussera son vœu le plus cher. D'abord hésitant, Ken-Ichi entreprend de se lancer dans cette étrange aventure avec sa petite sœur. Il espère ainsi guérir sa maman malade. Et voilà les deux enfants et cette curieuse salamandre dans les dédales de la montagne magique...

C'est un conte contemporain, un récit sensible mêlé de fantastique que Jirô Taniguchi nous propose ici. Il a planté le décor à Tottori, la ville de son enfance. La montagne, le musée, notamment, sont des lieux qu'il a fréquentés alors qu'il était enfant. Une salamandre vivante était d'ailleurs exposée dans le musée. Mêlant souvenirs et imaginaire fantastique, l’auteur japonais réussit à nous emporter dans des ambiances paisibles et poétiques.

Notons encore que le livre se clôture par une fort intéressante interview de l'auteur.

Partager sur FacebookPartager
Marc Carlot
27/10/2007