Auracan » chroniques » Mandrin en BD
Mandrin en BD, par Philippe Bonifay, Fabien Lacaf, collection BD’Histoire (Glénat)

Mandrin en BD

Scénario : Philippe Bonifay
Dessins et couleurs : Fabien Lacaf

Glénat, collection BD’Histoire

250 ans après l’exécution de ce Robin des bois à la française, à l’initiative du Musée Dauphinois (une exposition lui y est consacrée jusqu’en mars 2006), l’occasion était venue de rendre hommage à Louis Mandrin, capitaine d’une troupe armée pratiquant la contrebande sous le règne de Louis XV.

En compagnie de plusieurs centaines d’hommes, Mandrin, blessé à vif dans son enfance par les fermiers généraux du royaume, n’aura de cesse d’attaquer les caisses des impôts et mener la vie dure à leurs collecteurs. Bandit au grand cœur ou malfaiteur à abattre, le parcours de celui pour lequel la mémoire populaire inventera une célèbre complainte que même Yves Montand chantera, est aujourd’hui narré avec précision au sein de cet album de bande dessinée, concocté avec éloquence par deux auteurs qui n’en sont pas à leur première expérience.

Philippe Bonifay et Fabien Lacaf réussissent le tour de force de ne pas nous ennuyer avec cette leçon d’histoire. C’est cela aussi l’intérêt de la bande dessinée.

Partager sur FacebookPartager
Brieg F. Haslé
28/10/2005