Auracan » chroniques » Vesper - Tome 1 : L'amazone
Vesper - Tome 1 : L'amazone, par Jérémy (Dargaud)

Vesper

Tome 1 : L'amazone

Scénario, dessins et couleurs : Jérémy

Dargaud

Hybride

Elle s'appelle Vesper. On la surnomme  l'Amazone des chevaliers de NyxVesper est une hybride, mi-humaine et mi-chimère. Elle parle la langue éthérée qui lui confère une puissance magique fabuleuse. Une maîtrise de la magie qu'elle met au service du prince Crimson Nyx afin de repousser l'assaut des Sorajis et de sauver le royaume de Sylvaestris. Ensuite, une nouvelle ère pourra commencer. Ensemble, Vesper et Crimson rêvent de bâtir un royaume dans lequel toutes les races vivraient en harmonie, à l'abri des discriminations. Mais leur triomphe tourne court...

Pour sa première expérience en tant qu'auteur complet, Jérémy nous entraîne dans un univers de Fantasy probablement influencé par le jeu Final Fantasy dont l'auteur est friand. Dès les premières planches le dépaysement est total et le lecteur se laisse transporter dans un monde n'ayant que bien peu de rapport avec le nôtre. Jérémy y développe factions, créatures, magie parmi lesquelles la belle et redoutable Vesper, mi-chimère mi-humaine, agit au service du prince Crimson Nyx en utilisant la langue éthérée, levien principal du système de magie en cours dans ce monde.

Etres hybrides, jeux de pouvoirs, batailles homériques, tout est là pour séduire les amateurs du genre, car il faut bien le reconnaître, là où la magie domine, le lecteur a tout intérêt à laisser de côté les aspects les plus cartésiens de son esprit.

L'intrigue de ce premier album ne bouleverse pas un style de récit en vogue depuis pas mal d'années déjà, mais le dessin souple et élégant de l'auteur, le découpage dynamique et la mise en scène spectaculaire contribuent à faire la différence

En effet, on sent que chaque case de L'amazoneété soigneusement  étudiée, et on constate qu'à côté de certains effets ou scènes (très) spectaculaires, l'auteur conserve un impressionnant souci du détail. L'association de ces différents éléments aboutit à des planches qui valent véritablement le détour, probablement presque aussi épiques dans leur réalisation que dans l'action qu'elles dépeignent.

Les 52 planches de ce tome 1 nous aident à appréhender l'univers de Vesper et on attend les prochains développement de ses aventures avec curiosité.

A noter que parallèlement à la BD, un jeu vidéo sur PC, conçu par Jérémy et intitulé Vesper Ether Saga permet de découvrir d'autres aspects de ce monde en combinant jeu de rôle, de cartes et de stratégie. Infos : www.ether-saga.com


Partager sur FacebookPartager
Pierre Burssens

Du même scénariste :

Layla: , par , Mika

Du même dessinateur :

 - T1: Nigredo, l'oeuvre au noir, par Alejandro Jodorowsky, Barracuda - T5: Cannibales, par Jean Dufaux, Barracuda - T4: , par Jean Dufaux, Barracuda - T3: Duel, par Jean Dufaux,
25/10/2021