Auracan » Indiscretions » Un Français à la tête du Musée Hergé

Un Français à la tête du Musée Hergé

Laurent de Froberville
Laurent de Froberville
Chantier du Musée Hergé à Louvain-la-Neuve
Le chantier du Musée Hergé à Louvain-la-Neuve

L’ouverture du Musée Hergé est prévue dans 15 mois. Décidée en début 2001 et démarrée en mai 2007, sa construction se poursuit dans la commune de Louvain-la-Neuve, ville universitaire à 20 minutes de Bruxelles. Son édification est financée par les Studios Hergé (ex-Fondation Hergé) avec notamment le soutien de Fanny Rodwell, la veuve de Georges Remi.

Le conseil d’administration du Musée Hergé vient d’annoncer la nomination de son futur directeur. Il s’agit de Laurent de Froberville, un Français de 52 ans originaire de Blois, secrétaire-général pendant près de 25 ans du domaine de Cheverny. Coïncidence ? Peut-être pas. Car Cheverny, l’un des plus beaux châteaux de la Loire, vaste édifice de style Louis XIII, est considéré comme ayant inspiré Hergé pour le fameux château de Moulinsart. En effet, le dessinateur a simplement tronqué la façade de Cheverny de ses deux pavillons situés aux extrémités de la façade pour imaginer la fière silhouette de Moulinsart. Le visiteur qui parcoure les salles d’honneur et le grand escalier de Cheverny a l’étrange impression, délicieuse et surprenante, de se retrouver au sein même des albums des aventures de Tintin se déroulant dans la vaste demeure du Capitaine Haddock, acquise, rappelons-le, grâce à la générosité du Professeur Tournesol.

C’est à Cheverny également que la Fondation Hergé a accepté de réaliser et mettre en place, en partenariat avec le domaine de Cheverny, une exposition permanente sur le thème des « Secrets de Moulinsart ». Ouverte depuis le 27 juin 2001, cette exposition permanente à la scénographie très ludique, consacrée à Tintin et à ses amis, a coûté plus de 200.000 euros et attiré plus de 500.000 visiteurs. Dans les dépendances du château de Cheverny, un espace de 700 m2 accueille plusieurs salles reconstituant les lieux emblématiques du Château de Moulinsart : les caves du château où Tintin fut enfermé par les frères Loiseau, le Salon de Marine, la Salle à manger aux miroirs brisés, le laboratoire du Professeur Tournesol, et, en exclusivité mondiale (car jamais montrée par Hergé dans les albums), la chambre de Tintin où l’on retrouve toutes les tenues qui furent siennes durant ses aventures. De nombreux objets dessinés par Hergé sont ici reproduits à échelle réelle, tandis qu’un florilège d’effets sonores et visuels anime la visite. Le visiteur se surprend même à décrocher un téléphone à la sonnerie tonitruante au bout duquel quelqu’un demande la boucherie Sanzot !

Le Château de Cheverny
Le Château de Cherverny a servi de modèle au Château de Moulinsart. Hergé a supprimé les ailes latérales pour en faire la résidence du Capitaine Haddock.

Un avant-goût du futur Musée Hergé, édifié sur des plans du fameux architecte breton Christian de Portzamparc, qui bénéficiera de 5000 m2 d’exposition à partir de mai 2009.

Partager sur FacebookPartager
Brieg F. Haslé et Manuel F. Picaud

Pour en savoir plus sur le Musée Hergé, lire aussi :

A voir également : le site du Domaine de Cheverny

Photos Musée Hergé et Laurent de Froberville © Moulinsart 2008
Photos Cheverny © Brieg F. Haslé / Auracan.com

15/02/2008 - source : auracan.com & Moulinsart