Auracan » chroniques » Les Aventuriers de la mer - Tome 1 : Vivacia
Les Aventuriers de la mer - Tome 1 : Vivacia, par Audrey Alwett, Daniela Dimat (Soleil)

Les Aventuriers de la mer

Tome 1 : Vivacia

Scénario : Audrey Alwett
Dessins : Daniela Dimat
Couleurs : Cyril Vincent

Soleil

Viva nefs !

L’Assassin royal de Robin Hobb fait partie des meilleures séries fantasy de ces dernières années et a d’ailleurs eu droit à une adaptation BD (6 tomes parus). Avec Les Aventuriers de la mer, on navigue dans le même univers puisque les Vivenefs sont issues de la célèbre saga précitée. Ces bateaux vivants dont les figures de proue sont douées de parole font le véritable intérêt de cette nouvelle série. L’autre atout se prénomme Althéa : cette jeune fille rebelle a tout pour devenir une jolie héroïne moderne.

Mais pour l’heure, nous en sommes toujours aux présentations : l’intrigue se met en place sur fond de saga familiale et d’héritage ; les personnages dévoilent leurs envies et leurs intérêts et ceux qui n’ont pas lu les romans vont attendre avec impatience où tout cela va les emmener. On sent d’ailleurs à la dernière page que l’aventure va réellement débuter dans le deuxième tome.

Les dessins de Dimat, agrémentés de couleurs vives et chatoyantes, illustrent à merveille cet univers. Les Vivenefs sont très réussies et les décors précis et détaillés. On regrettera juste un petit excès dans le rendu des émotions des personnages (trop d’émotion tue l’émotion). Voici donc un premier tome de présentation efficace qui ravira davantage les nouveaux lecteurs que les fans des romans. Ces derniers risquent en effet de trouver que cette adaptation, comme celle de L'Assassin royal, ne rend pas justice à la profondeur et à la densité du récit originel. À quand une adaptation en série télévisée avec la qualité d’un Trône de Fer ?

Partager sur FacebookPartager
Christian Simon

Du même scénariste :

Lord of Burger  - T3: Cook and fight, par Audrey Alwett et Christophe Arleston, Alessandro Barbucci et Daniela Vetro
24/07/2013