Capricorne - T6: Attaque

CAPRICORNE

Tome 6 : Attaque

Scénario et dessin : Andréas
Couleurs : Isa Cochet

Le Lombard, collection Troisième Vague

Astrologue à New York, Capricorne croise le plus naturellement du monde l'étrange et le paranormal. Ce sixième tome s'ouvre sur son enlèvement par une milice se révélant appartenir au Concept, une organisation militaire fascisante qui a décidé d'enfermer tous ceux qui s'intéressent au surnaturel : voyants, chiromanciens, astrologues.

Tandis que la terre entière semble tomber sous le joug du Concept, Capricorne devient vite le bouc émissaire de Granitt, le tyrannique commandant du camp de concentration où il se retrouve interné. Supportant difficilement d'abominables tortures, il doit plus sa survie à Jefferson, un énigmatique soldat, qu'à ses compagnons de cellules.

Imaginant ici une sincère critique de l'obscurantisme, et une sensible parabole des horreurs nazies, Andréas nous conte une inquiétante histoire qui verra sa suite dans le prochain tome, Le Dragon bleu. L'auteur campe avec originalité des personnages étonnants aux psychologies torturées, aux caractères affirmés, aux physionomies déroutantes. Structurant son récit par des compositions innovantes, il opte pour des angles de vue originaux, tout en maîtrisant les codes classiques de la bande dessinée. L'efficacité du trait d'Andréas est complétée par le travail d'Isa Cochet, la coloriste, qui contribue à l'ambiance et au suspens du récit.

Avec Capricorne, Andréas explore la difficile veine du paranormal : sans aucun aspect saugrenu, son discours, clair et logique, allie simple aventure et interrogations plus réfléchies à travers des planches senties et réussies.

Brieg F. Haslé

Autre critique

 
 
Copyright © Auracan, 1997-2001
Contact:info@auracan.com