www.auracan.com
 
 
 
Harry Dickson T7: les loups de Darkhenge

HARRY DICKSON

Tome 7 : Les Loups de Darkhenge

Scénario : Richard D. Nolane
Dessin : Olivier Roman
Couleurs : Patricia Faucon

Soleil, collection Détectives BD

Harry Dickson rejoint une nouvelle collection policière, orientée grand public, créée par Soleil pour rééditer les nombreuses adaptations de Duchâteau publiées il y a quelques années par les défuntes éditions Lefrancq (Arsène Lupin, Rouletabille, Sherlock Holmes.).

Cette série nous conte les enquêtes du "Sherlock Holmes américain", un personnage inventé par le feuilletoniste Jean Ray, prolifique auteur d'avant-guerre. Ce héros présente la particularité de connaître une double adaptation en bande dessinée : nous ne retiendrons que le duo Nolane - Roman. L'ersatz lui faisant concurrence lorgne vraiment trop vers Blake et Mortimer pour que nous l'évoquions.

Dans ce septième album, Harry Dickson et son assistant sont confrontés à un meurtre violent et mystérieux. Enquêtant dans la région du manoir où le crime a été commis, et aidés d'une jeune journaliste, ils ne vont pas tarder à découvrir leurs ennemis. En ces années 1930, les revoici, trois albums après L'Ombre de Blackfield, de nouveau confrontés à des sympathisants hitlériens.

Respectueux de l'ouvre de Jean Ray, Nolane offre à Roman matière à dessiner des planches réalistes, riches de cases panoramiques, intelligemment fractionnées en séquences narratives successives. Les couleurs de Patricia Faucon, coloriste de Louis Ferchot (Courtois et Giroud) et de plusieurs albums du Décalogue (Giroud et consorts), s'avèrent élégantes et senties.

Album distrayant et abouti, Les Loups de Darkhenge allie aventure teintée de fantastique, suspens et classicisme.

 
 
Copyright © Auracan, 2001
Contact: info@auracan.com