www.auracan.com
 
 
 

Tombelaine par Capo et Chaillet

Ayant arrêté cette collaboration avec Martin, vous avez plus de temps. Vous avez ainsi un projet chez Casterman.
J'avais envie de développer le côté scénario. Quand Casterman s'est restructuré, ils ont souhaité que je fasse quelque chose chez eux. Mais il n'était pas encore question que j'arrête Lefranc, et faire une nouveauté impliquait de publier un bouquin par an. Je ne pouvais pas faire deux albums par an, un Vasco, un pour eux, plus un Lefranc de temps en temps. Ils m'ont alors proposé de faire juste un scénario. J'ai repris un vieux projet : c'est une histoire se déroulant pendant les 55 jours de Pékin qui s'inspire d'un carnet rédigé par le grand-père de mon beau-père. Il était le secrétaire d'un ministre délégué à Pékin, il y notait plein de souvenirs, des impressions. Je l'ai un peu étoffé, je l'ai proposé à Casterman qui a tout de suite marché, mais il fallait trouver un dessinateur. En cherchant de mon côté, je suis tombé sur Les Teutoniques de Rodolphe et Bernard Capo, l'auteur de Loïc Francour, et j'ai trouvé que son dessin avait bien évolué. On se connaît bien tous les deux, on a des vues sur la BD assez semblables. Mon scénario lui a bien plu, et Casterman a été convaincu par la qualité de son travail. Cette série au nom générique de Tombelaine devrait voir le jour en mars 2001.

Quentin FortuneEt vous êtes parti pour beaucoup de volumes ?
Pour l'instant, on a signé pour cinq albums avec un petit alinéa : si la série ne décolle pas au bout de trois, on arrêtera les frais ! Ce qui me fait peur actuellement, c'est la désaffection du public pour les BD historiques. Les vieilles séries ont leur public, mais les nouvelles ont plus de mal à percer. Filippini (directeur de collection chez Glénat, ndlr) me l'a confirmé pour ce qui est de certaines séries de la collection "Vécu". En ce moment, c'est plutôt des séries comme Largo Winch qui marchent !

Quel genre de héros avez-vous imaginé pour Tombelaine ?
Quentin Fortune est un instituteur qu'on oblige, suite à une sorte de chantage, à s'engager dans le Corps Expéditionnaire qui part à Pékin pour libérer les légations étrangères. J'ai prévu quatre épisodes autour de cet événement, ensuite l'histoire se passant autour des années 1900, ses problèmes avec la justice pourraient forcer notre héros à exercer son métier d'instituteur dans les nouvelles colonies. Capo et moi avons envie de faire quelque chose dans le sud du Maroc, du moins si la série marche ! On croise les doigts !

Illustrations © Capo, Chaillet, Casterman

EXCLUSIF : DECOUVREZ UNE PLANCHE DE TOMBELAINE

 
 
page précédente
page suivante
 
Copyright © Auracan, 2001
Tous droits réservés
Contact: info@auracan.com