Auracan » chroniques » Harry est fou
Harry est fou, par Rabaté, d’après l’œuvre de Dick King-Smith, collection Fétiche (Gallimard)

Harry est fou

par Rabaté, d’après l’œuvre de Dick King-Smith

Gallimard, collection Fétiche

Un héritage bien bavard

Qui n’a pas rêvé d’un oncle d’Amérique ? Un de ces mystérieux personnages devenus riches au pays de tous les possibles, et qui, un jour peut-être, vous honorent de quelque héritage… Harry, lui, a cette chance : il a un oncle d’Amérique. Un jour, le petit garçon reçoit une lettre, par laquelle il apprend qu’il est « désigné comme l’héritier de monsieur Georges Holdworth ».

Mais, las, la surprise a de quoi décevoir : pas d’avion, pas de Game Boy, pas de Porsche, même pas de vélo double plateau. L’héritage se limite à un vulgaire perroquet. Heureusement, le psittacidé en question se révèle rapidement bien plus intelligent qu’un simple volatile encombrant. Quand Harry entreprend de lui apprendre des rudiments de langage, Madison, puisque tel est son nom, lui apprend qu’il parle déjà sacrément bien.

Rabaté, plus connu pour ses farces délicieusement abominables, adapte ici un livre pour enfants avec tendresse et humour. Comment ne pas rire en voyant la tête des autres animaux familiers - un chat et un chien - de Harry à la vue du perroquet ?

Partager sur FacebookPartager
Michel Nicolas

Article initialement paru dans « La Lettre de Dargaud » n°98, novembre-décembre 2007.

Du même auteur :

La Marie en plastique - T2La Marie en plastiqueLes petits ruisseaux
23/11/2007