Page d'accueil de auracan.com

Denis Falque

Stakhanoviste de la planche à dessin, Denis Falque est le benjamin de l'équipe du Triangle Secret. Alors que le dernier tome de la saga concoctée par Didier Convard vient de paraître, nous vous proposons une rencontre avec un dessinateur doué d'une admirable rapidité d'exécution, auteur de planches réalistes et diablement efficaces.

Extrait de la planche 28 du Triangle Secret T7

Comment as-tu rejoint l'équipe du Triangle Secret, Didier Convard s'étant entouré de différents dessinateurs pour mettre en image son grand œuvre ?
L'équipe était constituée, il manquait juste le dessinateur du fil rouge de l'histoire, la partie contemporaine. Gine était pressenti, il a réalisé quelques planches, mais il a déclaré forfait, n'ayant pas le temps de le faire. Henri Filippini (1) a pensé à moi. Apparemment, je l'ai su par la suite, il suivait mon travail. Il n'aimait pas ce que je faisais chez Delcourt, mais était satisfait de mon boulot sur ma série Jane chez Casterman (2). Il m'a cependant demandé d'être plus réaliste. Il m'a adressé le scénario. Je l'ai lu d'un trait, j'étais si emballé que j'ai accepté tout de suite.

Extrait de la planche 3 du Triangle Secret T7

Comment s'est passé ton intégration dans l'équipe ? Tu t'es retrouvé avec des pointures de la bande dessinée : Convard, Gine, Juillard, Chaillet…
Ils ont été vraiment très sympas. Ils se connaissaient tous, je connaissais juste Christian Gine, un tout petit peu. Ils ont décidé que je serai le représentant du Triangle Secret, ils se sont effacés pour me laisser devant alors que je n'étais pas un dessinateur connu. J'ai été vraiment très bien reçu.

N'est-ce pas intimidant de travailler avec des dessinateurs comme Chaillet ou Gine qui ont des dizaines d'albums derrière eux…
C'est une pression, c'est vrai. En même temps, si on regarde mon parcours en bande dessinée, je suis passé par des étapes très différentes. A chaque nouveau projet, c'est un nouveau challenge pour lequel je me donne à fond ! J'ai cherché à faire en sorte que mon dessin colle avec celui de ces dessinateurs reconnus. Je ne voulais pas faire "tache" au milieu d'auteurs qui ont déjà fait leurs preuves !

En dessinant le Triangle, tu as fait évoluer ton style ?…
Oui, j'ai essayé de progresser. D'ailleurs cela se voit si on regarde le premier tome du Triangle Secret et le dernier, il y a de grosses différences. C'est une chose qui arrive souvent. Du fait d'avoir une vingtaine de planches dans le premier tome, et une trentaine dans le second, ce qui correspond grosso modo à un album, la progression de mon dessin a été assez lente.
As-tu bénéficié des conseils de Didier Convard, scénariste de la série mais aussi dessinateur de formation ?
Non, mais il m'a toujours encouragé, soutenu. Il m'a dit que c'était bien, même si des fois, j'en doutais ! Il m'a plus parlé de mes progrès que des erreurs de dessin.

Extrait de la planche 1 du Triangle Secret T7

Comment juges-tu ton travail sur cette série ?
Je suis content de ma progression, mais si je le pouvais, j'aimerais tellement refaire les trois premiers tomes ! Sur les sept albums, ce serait juste des petites fautes de dessin que je voudrais retoucher. En revanche, je suis satisfait du découpage. Le plus important est de ne pas avoir l'impression d'avoir desservi la série de Didier Convard.

Que réponds-tu à ceux qui déclarent que tu dessines vraiment trop vite ?
Oui… je suis assez d'accord. Mais ce sont aussi les impératifs des éditeurs qui veulent cela. Le gros problème, quand j'ai commencé à dessiner le Triangle Secret, c'est que j'avais en même temps d'autres séries à terminer. Effectivement, j'ai dû travailler assez vite. Mais dessiner rapidement permet d'aller à l'essentiel. J'ai le sentiment qu'en feuilletant l'album, on peut comprendre l'histoire sans la lire pour autant. Et cela me paraît le plus important. Il est vrai qu'on peut toujours rajouter des détails, mais cela ne sert pas forcément le récit.

Tu as terminé de dessiner le septième tome. Peux-tu nous parler de l'après Triangle Secret ?
Nous préparons un second cycle. Il sera construit de la même manière, sauf la partie flash-back qui sera plus importante. J'assurerais cette partie, à l'inverse du premier cycle où c'étaient les dessinateurs invités qui s'en chargeaient. Normalement, Pierre Wachs et Christian Gine seront les autres dessinateurs. C'est encore un peu tôt pour en parler, mais on devrait retrouver certains personnages. Ce sera de la même trempe : un vrai polar avec un scénario bien construit qui se déroulera sur quatre albums. Nous sommes partis sur plusieurs pistes…

Autre projet dont m'a parlé Didier Convard : une série que vous assureriez tous les deux…
Oui, pour la collection Loge Noire. C'est un problème de délais, une fois encore ! Cela se ferra plus tard, d'autant plus que je viens de signer un autre contrat avec la scénariste Anne Ploy (3). Nous préparons une série de quatre albums qui est aussi destinée à la Loge Noire. Il s'agit d'un récit ésotérique qui devrait s'appeler La Tentation de Satan. Avec le second cycle du Triangle Secret, cela fait beaucoup de choses. Il va falloir planifier !


Le Triangle Secret - T7

Propos recueillis par Brieg F. Haslé en mars 2003
© Auracan.com 2003

(1) Henri Filippini, importante personnalité de la profession, est directeur de collection chez Glénat.
(2) Le Fond du Monde, scénarios de Corbeyran, Delcourt, 6 tomes. Jane, scénarios de Bonifay, 3 tomes, Casterman.
(3) Anne Ploy est la scénariste des cycles de La Transgénèse aux Humanoïdes Associés, un univers futuriste qui se développe sur trois séries (et bientôt une quatrième).

Remerciements à Estelle Revellant et au team Glénat.

Illustrations © Convard, Falque, Glénat

Le Triangle Secret sur auracan.com :

Le Triangle Secret - T1
Le Triangle Secret - T2
Le Triangle Secret - T3
Le Triangle Secret - T4
Le Triangle Secret - T5
Le Triangle Secret - T6
  Le Triangle Secret - T7
Dans le Secret du Triangle - Hors Série  (c) Révillon, Convard, Falque et Glénat

Interview de Gine et Convard

Copyright Auracan, 2003
Contact : info@auracan.com