Page d'accueil de auracan.com

Extrait des Voyages d'Alix : Persépolis

Pouvons-nous maintenant faire le tour de vos autres et nombreuses séries ?…
Orion est repris par Cédric Hervan, qui vient de dessiner Persépolis pour Les Voyages d'Alix, mais sous surveillance pour ce qui est des personnages. Comme j'ai porté, tout de même, le niveau du dessin de cette série à une certaine "classe", c'est difficile pour lui de prendre la suite. Entre nous, je reconnais que mon dessin est difficile !

Jhen se poursuit ?
Oui, mais la situation est compliquée. Jean Pleyers arrête, mais il demande à Casterman des droits de suite exorbitants ! Normalement, si la situation se débloque, Bernard Capo dessinera de nouveaux albums qu'Alain De Kuyssche scénarisera à partir de mes scripts. Je viens de faire le script d'une histoire qui s'appellera Les Sorcières. Jhen se rendra à Venise et en Suisse… Il rencontrera une jeune sorcière… De Kuyssche se chargera du découpage et des dialogues que je regarderai, bien entendu.

Extrait de Kéos: Le veau d'Or

Du fait de vos difficultés avec Pleyers, Kéos doit également être en stand-by…
Oui, c'est toujours le même problème. Pleyers tente d'imposer ses propres histoires qui ne satisfont personne. C'est un type qui ne supporte aucune contrainte. Par notre collaboration, je lui en ai forcément imposé ! Pour Kéos, un jeune dessinateur qui se nomme Pallisano, devrait reprendre la série. Il prépare pour le moment un album pour Les Voyages d'Alix.

Et la série Arno dont nous n'avons plus de nouvelles ?
Là, ce sont les éditions Glénat qui font barrage, et je ne sais pas pourquoi. Quand j'ai commencé cette série avec Juillard qui est un remarquable dessinateur, je n'ai pas réalisé qu'il détestait Napoléon, d'où le passage de relais à Jacques Denoël. J'ai aujourd'hui l'impression que l'éditeur n'a pas apprécié que Juillard soit parti chez Dargaud, et espère le faire revenir. De ce fait, on laisse Arno de côté pour ne pas déplaire à Juillard. Mais il s'agit là de ma théorie personnelle, uniquement.

Jacques Denoël voudrait-il poursuivre ?
Il avait très mal débuté avec l'album 18 Brumaire. C'était bien mieux ensuite. Maintenant, il est très bon ! Aujourd'hui, il ne veut pas continuer. Il est passionné par l'Antiquité, il se charge des albums des Costumes antiques dans la série Les Voyages d'Alix. Il prépare un tome sur les Etrusques, et pense se charger ensuite des Aztèques, des Incas, des Mayas. Il ne veut plus faire de la bande dessinée mais désire se dédier à ces ouvrages. Les dessinateurs qui travaillent avec moi pour Les Voyages d'Alix veulent faire de la BD, et lui, c'est l'inverse. Je trouve qu'il a raison quand on voit le nombre de personnes qui veulent aujourd'hui publier des albums. D'autant plus qu'il s'agit d'une collection qui marche très bien et qui va être traduite dans plusieurs pays.

Et comme rien ne vous arrête, vous préparez une nouvelle série !…
Oui, c'est une série qui a pour titre Loïs. Cela faisait longtemps que je souhaitais mettre en scène Louis XIV et son époque. Quand j'ai débuté, je souhaitais parler de plusieurs périodes. Cela a été le cas avec la Grèce antique (Orion), l'époque romaine (Alix), l'Egypte (Kéos), l'époque médiévale (Jhen), l'époque napoléonienne (Arno), l'époque contemporaine (Lefranc). Je souhaite aussi évoquer l'époque de Louis XIV, et également celle de Louis II de Bavière et de Sissi. J'ai ainsi en stock le personnage d'Ervan. J'ai crayonné deux ou trois pages. Je ne le ferai pas, malheureusement, je le regrette car c'est une époque passionnante, mais je le confierai probablement à quelqu'un. En ce qui concerne Loïs, j'attendais de trouver le bon dessinateur pour créer cette nouvelle série. J'ai fait la connaissance d'Olivier Pâques. Ce garçon m'a surpris. Je crois que ça va être un très bon bouquin. Cela devrait paraître fin 2003. Nous allons accompagner cette série d'une collection consacrée au Château de Versailles, qui devrait connaître sept volumes.


Crayonné de Jacques Martin pour sa nouvelle série "Loïs"

Qu'est-ce qui, aujourd'hui, vous fait encore courir ?
Je suis un raconteur d'histoire. Je suis né ainsi, et mourrai comme ça ! Déjà, quand j'avais douze ans, à la récréation, les camarades étaient autour de moi à écouter mes histoires.

Et la suite…
Mes collaborateurs, s'ils en ont l'envie, continueront mes séries. Ce sera "d'après une idée de Jacques Martin" et ils se débrouilleront !

Pour ne pas faire comme Hergé ?
Absolument ! Ma démarche est l'antithèse de celle d'Hergé. Pour la bonne raison que j'implique mes collaborateurs, chacun travaille chez soi, je n'ai pas créé une usine à dessin. Je les rencontre, je les motive, je ne les matraque pas, cela se verrait ! Ils ont leurs noms sur les albums, alors que les collaborateurs d'Hergé travaillaient dans un parfait anonymat. S'ils le veulent, ils continueront.

Propos recueillis en exclusivité
par Brieg F. Haslé et Anne Prunet en décembre 2002 à Paris.
Copyright © Auracan, 2003
Reproduction, même partielle, interdite sans autorisation préalable
Illustrations © Martin, Casterman

Pour en savoir plus sur Jacques Martin...

Indiscrétion : La colère de Jacques Martin

Web : Le site officiel de l'univers de Jacques Martin

Critiques d'album :

Lefranc - T14
A propos de Lefranc
Alix - T22
Les Voyages d'Alix

Interviews :

Interview de Gilles Chaillet
Interview de Rafael Moralès
Copyright Auracan, 2003
Contact : info@auracan.com